Labé : l’an 61 de l’indépendance nationale célébré sous une forte pluie

Print Friendly, PDF & Email

A l’instar des autres villes pays, la préfecture de Labé a célébré ce mercredi 2 octobre, l’an 61 de l’indépendance de la Guinée. En lieu et place de la place des martyrs, cette fête a été commémorée au stade régional Elhadj Saifoulaye Diallo à cause d’une forte pluie qui s’est invitée dans la danse.

Ils étaient des centaines des personnes venues de tous les horizons de la cité saine de Karamoko Alpha de Labé pour prendre part à cette fête nationale. Dans son allocution de bienvenue, le maire de la commune urbaine de Labé, après avoir salué la mémoire de nos devanciers a rappelé que cette  fête n’est pas une fête politique.

« Je profite de cette occasion pour saluer la mémoire de nos devanciers qui se sont battus pour nous permettre d’obtenir notre souveraineté nationale et je rappelle que cette fête est une fête nationale, elle n’est pas une fête politique », dira entre autres Mamadou Aliou Lally Diallo.

De son côté, le gouverneur de la région administrative de Labé a rappelé que c’est la jeunesse de 1958 qui a donné à la Guinée son indépendance. « A la jeunesse de Labé, il s’inscrit dans notre histoire, c’est la jeunesse des années 1958 qui a amené la Guinée à l’indépendance, une jeunesse responsable, une jeunesse éduquée, une jeunesse engagée dans la voie de la prospérité. La jeunesse des années 40 et 50 on fait bouger la Guinée et cette histoire nous a amené à l’indépendance. Nous vous demandons jeunes de Labé à vous engager, à vous orienter sur la meilleure voie pour l’émancipation de nos différentes régions car, la pauvreté n’a pas de parti politique, elle n’a pas de famille », a prodigué le gouverneur.

Prenant la parole, le premier imam de Labé a formulé des prières pour le développement. « Paix a l’âme de nos devanciers qui ont amené la Guinée à son indépendance. Nous prions Dieu de faire régner d’avantage la paix dans le pays, nous l’implorons pour que notre pays se développe. Nous prions Dieu pour qu’il puisse guider notre jeunesse sur le droit chemin car, ils sont l’avenir de ce pays », a prié Elhadj Thierno Mamadou Badrou Bah.

A noter que quelques dysfonctionnements ont été enregistrés lors de cette célébration. Certains jeunes qui voulaient tenir un autre discours ont vu la parole leur refuser par les autorités.

Tidiane Diallo, correspondant régional à Labé.

620 44 25 83

 

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.