Labé : le chauffeur d’un camion citerne calciné dans un accident

Print Friendly, PDF & Email

Le drame s’est produit dans la soirée d’hier jeudi 09 juin 2022, dans le district de Saré-Kaly, sous-préfecture de Dalein, dans préfecture de Labé, aux environs de 17 heures. Selon nos informations, c’est un camion citerne transportant de l’essence qui s’est renversé avant de prendre feu. le chauffeur du gros porteur qui est resté coincé avec sa ceinture de sécurité dans la cabine a été calciné.

Néanmoins, le reste de son corps a été transporté à la morgue de l’hôpital régional de Labé. Sur les lieux, nous avons rencontré ce vendredi 10 juin, un témoin oculaire du drame qui est revenu sur les circonstances de l’accident.
« J’étais en provenance de Mali, en partance pour la ville de Labé, c’est en bas de la montagne que j’ai entendu le bruit du camion qui tombait. Dès que je me suis approché, j’ai trouvé que le camion est en train de brûler, j’ai appelé au secours, tous les citoyens des villages environs se sont mobilisés. L’accident a eu lieu à la montage de Kounssa, au virage, à Saré-Kaly, dans Dalein. Dès que la camion est tombé, il a pris feu. Comme le feu avait pris de l’intensité, on pouvait plus se rapprocher du camion. Seul l’apprenti du camion citerne que nous avons pu aider à sortir de la cabine du camion. Comme ses habits avaient pris feu, nous les avons déchirés, nous avons versé de l’eau sur lui. Malheureusement, le chauffeur qui était coincé, avec l’ampleur du feu nous n’avons pas pu l’extraire du camion. Comme vous le savez, c’est un camion citerne, dès que la citerne explose, l’essence aspergé contient du feu. Nous n’avons pu sauver que l’apprenti. Finalement, nous avons informé le syndicat des transporteurs de Labé. Il est tombé sur la descente », a expliqué Maitre Issa Souaré.

Attristé par ce drame, l’oncle paternel de la victime, en pleurs indique avoir été informé par l’un de ces neveux depuis Conakry, avant de revenir sur l’identité du défunt.
« C’est hier que l’un de mes neveux, qui est d’ailleurs le frère aîné de la victime, m’a joint au téléphone depuis Conakry pour m’informer que son jeune frère a fait un accident à bord de son camion citerne, que le camion citerne a d’ailleurs pris feu et le jeune est décédé. Il envoyait de l’essence à Mali. Le défunt se nomme Mamadou Baïlo, âgé de 35 ans, originaire de Petoye, dans Gongorè, dans Mamou. Il était marié et père d’un enfant », a informé Thierno Boubacar Diallo.
Poursuivant, Thierno Boubacar Diallo souligne que vu le degré de l’incendie, la dépouille de Mamadou Baïlo était méconnaissable.
« Le corps est à la morgue ici mais la dépouille est méconnaissable. Il était avec son apprenti dans le camion, mais l’apprenti lui comme sa ceinture de sécurité n’était pas bloquée a été sauvé. Mais il a été brûlé à des endroits de son corps. Le chauffeur comme sa ceinture était bloquée il a été calciné à l’intérieur de la cabine. Si vous voyez la dépouille (….), il est méconnaissable, il n’a plus de tête, les os ont été réduit en cendre. Comme nous avons récupéré le reste du corps à la morgue, nous avons conclu avec la famille de Mamou de l’enterrer ici à Labé », a conclu Thierno Boubacar Diallo, l’oncle paternel du défunt.

Tidiane Diallo, correspondant régional à Labé.
620 44 25 83

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.