Connect with us

Societé

Labé: le préfet accusé de corruption de plus de 8 millions fg

Published

on

Le préfet de Labé est dans le collimateur des populations du district de Gonkou, situé dans la sous-préfecture d’Hafia. Le commandant Mamadou Lamarana Diallo est accusé d’avoir retiré de l’argent dans les mains d’un représentant à  la tête de ce district qui ne serait pas soutenu par les habitants de sa juridiction.

‘’Pour parvenir à ses fins, ce dernier du nom de Mody Ibrahima a donné une somme de 8 millions 500 Francs guinéens au préfet pour l’installer à son poste. Ce,  bien qu’il (le préfet) avait au début fait un papier signé et cacheté pour installer Monsieur Bobo qui est soutenu par les citoyens comme président du district’’, nous explique-t-on.

‘’Le préfet de Labé, en complicité avec le président du CR de Hafia, veut allumer le feu dans notre village, puisqu’ils ‘le préfet et son complice) ont mis en mal les populations il y a de cela une semaine. Depuis que notre ancien président de district est décédé,  il y a de cela 3 ans, nous n’avons pas de président. Tous récemment, deux prétendants se sont levés pour être présidents. Il s’agit de Mody Ibrahima  et Monsieur Bobo. Dans un meeting organisé à cet effet, il s’est avéré que Monsieur Bobo est la personne qui est soutenue par les citoyens dudit district. C’est après cela que le préfet a fait un papier signé et cacheté, histoire d’officialiser la nomination de Monsieur Bobo comme président de district jusqu’aux prochaines élections  locales’’, dira Mamadou Bobo, domicilié à Gonkou, avant de signifier que c’est par après que le challanger a donné plus de 8 millions au préfet de Labé pour que ce dernier change d’avis.

‘’Quelques jours après avoir signé ce papier, Mody Ibrahima a effectué un déplacement à Labé pour remettre une enveloppe de 8 millions 500 FG au préfet de Labé pour qu’il change d’avis histoire de le nommé comme président de district. C’est après avoir perçu cette somme que le préfet a violé ces engagements signés et cachetés pour nommer finalement Mody Ibrahima comme président de district. D’ailleurs hier lundi 28 novembre 2016, Mody Ibrahima a commencé ses consultations pour nommer ses conseillers. Cette situation a été réalisée sous la complicité du président du CR de Hafia. Nous avons la copie du document là où le préfet avait signé pour nommer officiellement Monsieur Bobo’’, a accusé notre interlocuteur (Mamadou Bobo), avant de lancer cet appel: ‘’Au nom des citoyens de Gonkou, nous lançons un appel à l’endroit de l’opinion nationale et internationale que le préfet et le président du CR de Hafia veulent allumer le feu dans notre village. Si Monsieur Bobo n’est pas installé comme président du district,  ils seront les responsables de tout ce qui arrivera, surtout le préfet, car c’est lui qui nous met en mal’’, conclut Mamadou Bobo .

A noter que toutes nos tentatives de joindre le préfet pour avoir sa version des faits sont restées vaines.

Nous y reviendrons !

Amadou Tidiane Diallo, correspondant à Labé

620 44 25 83

 

Print Friendly, PDF & Email
Continuer la lecture
Advertisement
Cliquer ici pour Commenter

0 Comments

  1. Pingback: Le préfet de Labé serait impliqué dans une sale affaire de corruptionFlash Guinée

Repondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *