Labé : l’effondrement d’un immeuble R+3 fait un mort, à Koulidara

Dans l’après-midi du samedi 03 septembre 2022, un immeuble de R+3 s’est effondré à Telidjé, un secteur relevant  du quartier Koulidara, dans la commune urbaine de Labé. Le bilan fait état d’un mort. Selon nos informations, la victime, du nom de  Mamadou Adamabailo Diallo,  n’est autre que l’ingénieur de l’édifice en construction. Rencontre dimanche, ce collaborateur de la victime, est revenu sur l’incident et de ses derniers moments.

« Depuis l’arrivée de la victime à Labé, je fais partie de ces premières connaissances, je suis vraiment  attristé par cette perte, on était ensemble presque toute la journée du samedi, quelques minutes après qu’on s’est séparé qu’il est décédé. C’était aux environs de 13 heures. Moi j’étais parti prier, lui il mangeait au restaurant, à mon retour j’ai trouvé qu’il a fini de manger, et a acheté à manger pour les ouvriers qui se trouvent au chantier. Donc on s’est donné au revoir, 30  minutes après, j’ai vu les sapeurs-pompiers passer. J’ai dit peut-être il y a eu un incendie quelque part, mais le propriétaire du restaurant qui est mon neveu m’a dit oncle je ne sais pas si Bailo n’a pas fait un accident. J’ai appris qu’un immeuble s’est effondré à Telidjé, j’ai appris ma moto pour me rendre sur les lieux, j’ai trouvé qu’effectivement l’immeuble s’est effondré sur lui. C’est la troisième et la deuxième dalle qui sont tombées sur lui. Il y avait une fuite d’eau, donc il est parti à la deuxième dalle constater. Le balcon s’est incliné, ils ont tous dit que le balcon va tomber, comme il était à la deuxième dalle, entre les supports, il a trouvé que les bois sont en train de s’écarter, lorsqu’il disait de se retourner pour  prendre la fuite, une tôle l’a tapé, il est tombé après le reste du bâtiment s’est effondré sur lui », témoigne  Amadou Bailo.

De son côté, la mère de la victime, inconsolable, affirme que comme son défunt mari, son fils aussi est parti à la suite d’un accident.

« C’est aux environs de 17 h qu’on m’a appelé, c’est les mêmes personnes qui m’avaient informé du décès de son père dans un accident qui sont venus m’informer du décès de mon fils. J’étais chez un voisin, lorsque je suis sortie de la cour j’ai trouvé un monde fou qui m’attendait. Dès que je suis arrivée chez-moi, ils m’ont tout dit, que  toute chose, c’est la  volonté divine. Donc mon fils a fait un accident de travail, de prier pour lui. Son père aussi est mort dans un accident de la circulation à Kindia, alors que mon  défunt fils était à l’université. C’est l’immeuble qui s’est effondré sur lui », nous confie Maimouna Baldé.

Le corps de Mamadou Adama Bailo Diallo, a été sorti des décombres par le service de la protection civile. Selon leur premier responsable, le terrain sur lequel est bâti cet immeuble n’est pas adéquat.

« C’est nous qui avons soustrait le corps, nous avons laissé les policiers sur le terrain, une enquête a été ouverte.  Mais je vous rassure que le terrain sur lequel cet immeuble est bâti, n’est pas approprié, puisque c’est un bas-fond. Avant  de construire une maison, il faudra réellement faire l’analyse du terrain », conseille commandant Joseph Tolno.  

Tidiane Diallo, correspondant régional à Labé

620 44 25 83

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.