Labé : ‘’les 220 bureaux de vote regroupés dans 5 centres pour raisons de sécurité’’ (Elhadj Lamine Sangaré)

Print Friendly, PDF & Email

En prélude du double scrutin du dimanche 22 mars, une réunion d’urgence s’est tenue jeudi dernier, entre les responsables de la CEPI et des 12 CESPI de Labé. Ce, suite à la démission du président de la CESPI de Tountouroun, son trésorier et les multiples menaces de boycott du FNDC.

Cette rencontre visait donc à prendre des dispositions pour la bonne marche des échéances ce 22 mars. A la fin de cette rencontre qui était présidée par le préfet de Labé,  un communiqué radiodiffusé signé du président de la CEPI de Labé, Elhadj Lamine Sangaré a été rendu public pour informer les électeurs des 28 quartiers de la commune urbaine de Labé que pour des raisons d’une meilleure sécurisation,  les 220 bureaux de  vote de la commune sont répartis dans cinq (5) centres de vote.

Interrogé, le président de la CEPI de Labé a laissé entendre : « Il s’agit du centre de kokola qui regroupe les quartiers Konkola,  Mairie,  Mosquée. Le centre de vote du palais de la Kolima pour les quartiers Madina, Dow-Sare,  Donghora, Donghol.  Le centre de vote Eni-Cfp pour les quartiers Kouroula, Pounthioun, Koulidara, Petewel,  Donghol Dayèbhè,  Fafabhè. Quatre le centre de vote de l’ecole primaire du camp El-Hadj Oumar Tall, pour les quartiers Nadhel, Safatou 1 et 2, Poréko,  Bambaya,  Saala N’douyèbhè. Falo Bowl. Le centre du collège tata pour les quartiers Tata 1 et 2, Daka 1et 2, Lombonna,  Fady, Companya,  Horé Saala », explique Elhadj Lamine Sangaré.

Poursuivant, il dira cette décision est dû pour des raisons sécuritaires.

Tidiane Diallo, correspondant régional à Labé 

+224 620 44 25 83

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.