Labé : les activités reprennent petit-à-petit dans la ville

Print Friendly, PDF & Email

Au lendemain du double scrutin législatif et référendaire, la cité de Karamökö Alpha mö Labé reprend vie peu à peu à travers ses activités socioéconomiques et administratives. Faut-il rappeler que ce double rendez-vous électoral s’est tenu le dimanche 22 mars 2020 malgré les multiples manifestations de résistance citoyenne et active à l’appel du FNDC.

Même si le grand marché de Labé est fermé, nombreux sont des commerçants qui sont regroupés devant leurs commerces parallèlement à certains d’entre eux ayant préféré ouvrir. Au marché de condiments communément appelé Yinguèma, les vendeuses sont au rendez-vous, les conducteurs de motos-taxi circulent également sans difficultés à la recherche de quelques rares clients. Certaines banques ont également ouvert depuis 08 heures, des gares routières comme celle de Conakry sise à la garde communale au centre-ville des taxis déjà chargés étaient prêts à voyager. Du côté de l’administration, du gouvernorat en passant par la DPE et l’IRE jusqu’à la préfecture, les autorités administratives ont répondu présents à leurs services respectifs. Néanmoins un important dispositif sécuritaire est déployé pour assurer la sécurité des symboles de l’Etat. Par ailleurs, des barricades étaient visibles à Dar-es-Salam, carrefour Bilaly et Höggö M’bourö. Au micro de mediaguinee, le chargé de l’organisation de l’antenne régionale du FNDC a justifié le pourquoi de cette reprise partielle des activités avant de revenir sur les raisons de la poursuite très prochaine de la résistance.

« La raison de la poursuite de la manifestation a été prise tardivement. C’est pourquoi certaines personnes sont venues ce matin en ville pensant que les activités vont reprendre. Au marché de condiments, ça fait au moins quatre jours les citoyens ne gagnaient pas presque à manger, il fallait qu’ils se ravitaillent aujourd’hui. Mais la résistance continue dans les quartiers, il y a des barricades partout. Et la résistance continue jusqu’à nouvel ordre. Ce soir, nous allons nous retrouver pour prendre des dispositions pour la continué de la résistance » nous a confié El hadj Ciré Baldé.

Tidiane Diallo, correspondant régional à Labé

620 44 25 83

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.