Labé : les deux jeunes tués sont d’une même famille (témoignage)

Print Friendly, PDF & Email

La journée du jeudi 23 janvier a été très agitée à Labé, à quelques jours des législatives du 16 février prochain, en marge de l’appel à résister du FNDC. Deux jeunes ont été tués par balles dans les affrontements entre forces de sécurité et les manifestants à Sassé, une zone non loin du gouvernorat.

La première victime nommée Alpha Oumar qui se trouve à la morgue de l’hôpital régional et le second Mamadou Kossa Kanté, 17 ans, sont tous originaires de Koliko, dans Koulidara, selon un de leurs oncles, inconsolable, rencontré à la mosquée principale de la ville

”Kossa, c’est le fils de mon frère, la première victime est aussi le fils de mon frère. C’est lorsque je suis arrivé chez eux au stade (Dow sarè) qu’on m’a informé que celui-ci a été aussi tué”

Amadou Tidiane Diallo, correspondant à Labé

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.