Labé : les écoles fermées au profit de l’accueil de Kassory, directeur de campagne du Rpg Arc-en-ciel

Print Friendly, PDF & Email

Comme annoncé, le Premier ministre Dr. Ibrahim Kassory Fofana, qui fait office de directeur de campagne du Rpg Arc-en-ciel est à Labé, en prélude à l’élection présidentielle du 18 octobre 2020. D’après notre constat, la quasi-totalité des écoles de la Cité de Karamökö Alpha sont fermées par les autorités éducatives. Les élèves et enseignants sommés de prendre part à la réception qui se tient au stade El. Saifoulaye Diallo de Labé. Une situation que n’apprécie guère cet élève de la 11 année au lycée Hoggo-M’bouro, un établissement où aucun responsable n’a été trouvés sur place. 

« Nous sommes venus ce matin, nous sommes restées un peu en classe nous avons commencé les cours après quelques instants, le proviseur nous a informés que suite à l’arrivée du Premier ministre, donc d’arrêter les cours et d’aller au stade pour l’accueillir. Je ne suis pas pour cette décision, ils devaient nous laisser continuer les cours, car à l’allure où vont les choses nous ne pouvons même pas terminer les programmes », fustige Mamadou Samba Diallo.

Dans le même sillage au complexe scolaire Saint-André, cet élève de la 11e A sciences expérimentales, rencontré à l’rentré de l’établissement, n’a pas été tendre dans ses propos.

« C’est aux environs de 09h 40 que notre censeur est entré dans les différentes classes pur nous dire de rentrer à partir de 10h, sans nous donner une explication, ce n’est pas normal puisque nous avons payé pour recevoir ces cours, et nous avons le droit de recevoir ces cours », rappel Thierno Amadou Bah.

De son côté, le principal de ce complexe scolaire en la personne de M. Dirina qui n’a pas voulu donner plus de détail, nous a confirmé que les raisons de l’arrêt des cours ce mardi est du simple fait qu’ils partaient accueillir le Premier ministre. Plus loin, au complexe Boundhou-Gandal seul le premier responsable était sur place. Par ailleurs au complexe scolaire Siradiou Diallo, tous les groupes pédagogiques programmés ont répondu présents, nous confie le principal qui n’a pas manqué de fustiger cette fermeture des écoles.

« On n’a pas voulu fermer pace qu’aujourd’hui, c’est n’est pas un jour férié. Tous les groupes pédagogiques sont là, vu les résultats obtenus lors des différents examens nationaux, la fermeture des classes pendant cette période ce n’est ne pas normal. Il faut profiter de toutes les occasions pour achever les programmes, nous avons plutôt besoin de soutenir les enfants qui sont l’élite de demain », dira Abdoulaye Kindi Bah.

Joint au téléphone, l’inspecteur régional de l’éducation de Labé, n’a pas voulu commenter cette fermeture des établissements scolaires. Il a préféré nous raccrocher au nez.

Tidiane Diallo, correspondant régional à Labé

620 44 25 83

 

 

 

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.