Labé : quelque 3 mille fusils de calibre 12 sont en circulation dans la ville (chargé de la faune)

Print Friendly, PDF & Email

Dans la préfecture de Labé, d’après nos informations, au total 3 mille fusils de chasse de calibre 12 douze enregistrés par la section préfectorale des eaux et forêts sont en circulation.

Selon le chargé de la faune au niveau de ce service préfectoral, ils ne sont habilités à délivrer que les permis de petites chasses ainsi que les certificats de reconnaissance. Il précise ensuite les préalables qui conditionnent l’acquisition de ces documents.

Ce ne sont pas tous les fusils que nous enregistrons, les fusils de cinq coups ou les fusils de genre militaire nous ne les enregistrons pas

« Seul le service des Eaux et forêts est habilité à délivrer un permis de petite chasse à un détenteur d’un calibre 12. Un permis de petite chasse et différent du permis de port d’arme qui est délivré par le ministère de l’intérieur et de la sécurité. Le permis de grande chasse est lui, délivré par la direction nationale des eaux et forêts. Ici, nous ne délivrons que le permis de petite chasse et un certificat de reconnaissance. Mais il y’a des préalables : quand tu viens vers nous, on te demande ta carte d’identité nationale, trois photos d’identité et un numéro de téléphone. Egalement tu viens avec le fusil sur lequel nous allons mettre un numéro sur la crosse, nous ne demandons pas un certificat médical, mais nous ne délivrons pas un fusil à un fou aussi. Actuellement, nous avons délivré environ 3 mille permis de petite chasse et des certificats de reconnaissance depuis que nous sommes opérationnels. Ce ne sont pas tous les fusils que nous enregistrons, les fusils de cinq coups ou les fusils de genre militaire nous ne les enregistrons pas », explique Amadou Diouldé Pounthioun Baldé.

L’enregistrement d’un calibre 12 c’est moyennant 50 à 60 mille fg, et nous facturons par canon, un fusil de deux canons c’est donc le double. Que le calibre soit de fabrication locale ou étrangère le prix est le même.

A la question de savoir combien de francs guinéens devrait débourser un détenteur de fusil de calibre pour le faire enregistrer hormis les documents à fournir, notre interlocuteur répond en ces termes : « l’enregistrement d’un calibre 12 c’est moyennant 50 à 60 mille fg, et nous facturons par canon, un fusil de deux canons c’est donc le double. Que le calibre soit de fabrication locale ou étrangère le prix est le même. Et récemment nous avons reçu des cartes de petite chasse de la part de la direction nationale, 75% de ce montant récupéré revient à la collectivité décentralisée, les 25 % à la préfecture. »

Selon le chargé de la faune au service préfectoral des eaux et forêts, l’importance de ces documents délivrés est de facilité la tâche aux services de sécurité de rechercher un détenteur d’un calibre 12 qui se détournerait de son objectif initial.

« Nous délivrons ces documents, en cas, si le propriétaire de l’arme commettait des crimes comme les attaques, ou tuait de grands animaux comme les hippopotames par exemple puisque son permis c’est juste pour les petits animaux comme les lapins, ou les serpents, il sera très facile de le retrouver puisque le propriétaire de l’arme a tous ses renseignements avec nous », précise M. Bah.

A noter que chaque année, le document d’une arme enregistrée par le service des eaux et forêts est paraphé par le procureur de la République près le tribunal de première instance de Labé. 

Tidiane Diallo, correspondant régional à Labé

620 44 25 83

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.