Labé. Révision exceptionnelle des listes électorales : 2745 électeurs enrôlés dans les 34 CAERLE des 13 CESPI (président CEPI)

Print Friendly, PDF & Email

La révision exceptionnelle des listes électorales en prélude à la prochaine élection présidentielle a connu son épilogue ce lundi 3 août 2020 sur toute l’étendue du territoire national. Dans la préfecture de Labé, selon le président de la commission électorale préfectorale indépendante-CEPI, ils sont au total 2745 électeurs à avoir été enrôlés à travers les 34 CAERLE pour le compte des 13 CESPI (Commission électorale sous-préfectorale indépendante ndlr).

« Le constat est décevant, parce que je ne peux pas comprendre qu’il y ait des sous-préfectures qui n’ont pas atteint 100 personnes qui se sont présentées devant les CAERLE pour se faire enrôler. Dans les 13 sous-préfectures, il n’y a eu seulement que 2745 électeurs qui ont été enrôlés pour le compte des 34 CAERLE. Donc pour moi, je trouve ça un peu décevant », fustige Elhadj Lamine Sangaré, président de la CEPI de Labé.

A la question de savoir qu’est-ce qui explique ce faible taux d’enrôlement des électeurs, le président de la CEPI de Labé tente d’expliquer en ces termes : « Moi, je peux dire que c’est un relâchement dû peut-être à un découragement ou la non-information par tout le monde parce que et la CENI et les acteurs politiques, ça a manqué d’informations. C’est à Kalan où il y a eu le taux le plus faible. Il n’y a eu que 65 enrôlés pour toute la sous-préfecture ; et le plus élevé c’est à Popodara où il y a eu 645. Donc dans aucune sous-préfecture il n’y a eu 1000 enrôlés. »  

A noter que pour l’heure, ces statistiques ne concernent que les 34 CAERLE des 13 CESPI. Pour la commune urbaine de Labé, la centralisation continue. Nous y reviendrons…

Tidiane Diallo, correspondant régional à Labé 

620 44 25 83

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.