Labé : Sanoussy Diallo écope de 10 ans de prison et plus de 12 millions d’amende pour tentative d’assassinat

Print Friendly, PDF & Email

Les audiences criminelles se sont poursuivies ce mardi 28 juillet 2020, avec un dossier de tentative d’assassinat inscrit au rôle. Dans cette affaire, l’accusé se nomme Sanoussy Diallo, 20 ans, mis sous mandat de dépôt depuis le 20 octobre 2019. Il est poursuivi pour tentative d’assassinat contre Mamadou Saliou Souaré.

Devant les juges, l’accusé a reconnu les faits mais dit être possédé au moment des faits, avant de demander pardon à la victime. Appelé à la barre pour témoigner Mamadou Saliou Souaré est revenu sur sa mésaventure en ces termes.

« On stationne ensemble à notre gare de mototaxi à N’Djolou. Il est venu le matin prendre mon numéro en me disant qu’il va m’appeler pour que je l’accompagner chez sa mère a Garambé vers 16 h. Ce qui fut fait. Comme il était malade selon lui, je conduis la moto. Arrivés à un coin vers Daara-Labé, il nous a dit d’emprunter un chemin qui n’est pas pratiquée, quelques mètres après, il a sorti son couteau en tentant de m’égorger, mais j’ai résisté ont est tombé sur la moto, ensuite on s’est bagarré, il est parti avec mon sac contenant deux téléphone et 100 mille gnf, mais il n’a pas pu partir avec ma moto, puisque je saignais, j’ai appelé à l’aide, ils m’ont emmené à l’hôpital. C’est son frère qui nous a aidés à l’arrêter », explique la victime.

Prenant la parole, les avocats de la défense ont plaidé coupable, avant de laisser place au ministère public, qui a requis 25 ans de réclusion criminelle et une période de sûreté de 15 ans. Dans la foulée, les avocats ont demandé au juge une réduction de peine contre leur client. Après près de deux heures de suspension, le président du tribunal Laye Kourouma a prononcé la sentence en ces termes.

« Le tribunal statuant publiquement et contradictoirement en matière criminelle en premier ressort, après en avoir délibéré sur l’action publique, déclare Sanoussy Diallo coupable de crime de tentative d’assassinat, le condamne à 10 ans de réclusion criminelle, fixe la période de sûreté à 6 ans. Sur l’action civile, déclare recevable la caution de la partie civile de Mamadou Saliou Souaré et condamne Sanoussy Diallo à lui payer la somme de 12 millions 827 mille gnf en application des articles 18, 116, 208 du code pénal 4 et 548 du code de procédure pénal », déclare-t-il. 

Tidiane Diallo, correspondant régional à Labé

620 44 25 83

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.