Labé : un homme de 40 ans viole deux fillettes, âgées chacune de 9 ans 

Print Friendly, PDF & Email

Dans la soirée du dimanche, 25 octobre, c’est un acte ignoble, pas du tout lié aux affrontements post-électoraux qui s’est produit dans le quartier Konkola, commune urbaine de Labé.

Selon nos informations, c’est un jeune communément appelé Gambien, coiffeur de son état qui est accusé d’avoir violé deux fillettes, âgées chacune de 9 ans. 

”L’incriminé berne les enfants en leur disant qu’il va leur acheter des bonbons. Donc, il dit aux fillettes d’aller faire croire qu’elles veulent se mettre en l’aise dans les toilettes, après il les trouvent à l’intérieur pour satisfaire son libido. Donc hier c’est ce qui s’est passé, Gambien est parti en premier au WC qui est à proximité de la seconde toilette où l’acte s’est produit. Après avoir fini avec la première, il s’est occupé de la deuxième, donc nous on était dans un café, qui est en face de son salon de coiffure, c’est un de nos amis qui a constaté les va-et-vient qui nous alertés. Lorsque la deuxième fille est sortie des toilettes, nous l’avons interpellée, après l’avoir sommée de nous dire ce qui s’est passé sinon nous allons dire à sa mère, elle a avoué et revenu sur les circonstances du viol”, explique Mamadou Diouma Condé. 

Poursuivant, ce témoin des faits de renchérir : ‘’lorsque la fille nous a expliqué ce qui s’est passé, immédiatement Gambien a pris la fuite pour se refermer dans son salon de coiffure. C’est ainsi que les citoyens se sont mobilisés pour le lyncher, mais les sages sont intervenus, finalement nous l’avons amené à la gendarmerie. Présentement il est détenu à la gendarmerie, les filles ont été conduites à l’hôpital pour des tests”. 

Au moment où nous mettions cette dépêche en ligne, la famille des victimes était toujours en attente des résultats des tests. Néanmoins le père de l’une des victimes que nous avons joint au téléphone nous a promis que l’affaire ira jusqu’au bout. 

Tidiane Diallo, correspondant à Labé 

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.