Labé : un jeune homme tué à coups de couteau par son beau-frère, à Gadha-Pounthioun

Print Friendly, PDF & Email

Dans la soirée du jeudi 29 avril 2021, c’est un jeune, du nom d’Ibrahima Sory Barry, maçon de profession, originaire de Tougué, marié et père de deux enfants, domicilié dans le quartier Koulidara, qui a été poignardé mortellement, il y a quatre jours, par son beau-frère, présenté comme un  déréglé mental. Il  succombera malheureusement à ses blessures à l’hôpital régional de Labé aux environs de 19h.

Sur le film de sa mésaventure, l’épouse de la victime, inconsolable, témoigne : « c’est hier à 16 h, j’étais en train de préparer le repas de rupture du jeûne, que mon jeune frère de même mère,  m’a appelé pour m’informer qu’Alphadio (demi-frère) est dans tous ses états, qu’il a cassé la maison, brisé toutes les vitres. Qu’il l’a même pourchassé avec un couteau. Heureusement pour lui, il a escaladé la cour pour prendre la fuite. J’ai appelé mon père au téléphone qui était au centre-ville. Je lui ai dit de ne pas aller à la maison, sinon il risque d’être assassiné par Alphadio. Quelques minutes après, mon père m’a rappelé et m’a demandé de donner le téléphone de mon mari qui était couché. Mon père a dit à mon mari : Ibrahima, Alphadio est mentalement déréglé depuis le mardi dernier. Je vous prie de m’aider, sinon je serai responsable de tous ses actes. Donc, mon mari est allé à la gendarmerie chercher 3 agents. Une fois sur les lieux, mon grand frère est rentré en premier dans la maison, Alphadio l’a poignardé au dos, il est sorti. Dès que mon mari est rentré, il l’a poignardé à l’estomac » explique Aminata Baldé.

Transporté d’urgence à l’hôpital régional de Labé, pour des soins intensifs, Ibrahima Sory Barry a succombé à  ses blessures, quelques heures plus tard.

« C’est par après que mon oncle a transporté mon mari à l’hôpital dans sa voiture, à 19 h. On nous a informés que mon mari est décédé. C’est mon demi-frère, de même père,  qui a tué mon mari, le père de mes enfants. Mon mari a été tué alors qu’il venait en aide à ma famille. Mon mari s’appelait Ibrahima Sory Barry, son assassin s’appelle Mamadou Alpha Baldé,  18 ans » conclut dame Aminatou Baldé en pleurs.

Interrogé sur ce meurtre, le chef secteur de Koulidara-centre, où est domiciliée  la victime, nous confie qu’Ibrahima Sory Barry sera inhumé après la prière de 14h.

« C’est ce que nous avons appris. Le drame s’est produit à Gadha-Pounthioun au domicile du beau-père de la victime. C’est à 19 h que nous avons été informés qu’il a été poignardé. Quelques minutes après, on nous dit qu’il est décédé après la rupture. On a l’habitude de couper le jeûne avec lui. Actuellement, le corps est à la morgue. Nous allons le récupérer pour l’enterrer après la prière de vendredi au cimetière de Koulidara-centre. Nous partons comme ça pour creuser la tombe»,  précise Mamadou Oury Barry.

Aux dernières nouvelles, on apprend que Mamadou Alpha Baldé a été mis aux arrêts et serait déféré  à la maison centrale de Labé, en attendant d’être présenté  à un juge.

Tidiane Diallo, correspondant régional à Labé

620 44 25 83

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.