Labé : une année après l’incendie du TPI, le procureur par intérim interpelle son département

Print Friendly, PDF & Email

Lundi 13 janvier 2020, lundi 18 janvier 2021. Il y a une année et 5 jours depuis que le bâtiment abritant le tribunal de première instance de Labé a été incendié. C’était en marge d’une manifestation du Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC).

Rencontré ce Lundi, le substitut du procure de la république près le tribunal de première instance de Labé qui fait office de procureur par intérim nous a confié que des rapports ont été faits et que ça revient au département de reconstruire les locaux.

« Actuellement, nous avons un problème de bureau. Si vous voyez actuellement, c’est le tribunal du domicile du procureur qu’on a transformé en tribunal. On est obligé de créer des compartiments pour permettre aux gens de travailler et ça, c’est à nos frais. Récemment, j’ai reçu deux substituts, il a fallut que moi-même je  débourse des fonds pour les trouver au moins un bureau. Les rapports ont été déposés et ça revient au département  de prendre les mesures par rapport à la reconstruction du tribunal », explique Patrice Kaman Koivogui.

Poursuivant, notre interlocuteur laisse entendre que malgré l’incendie du tribunal, ils se sont démarqués en 2020.

« En attendant que les choses ne soient en place, nous travaillons avec les moyens de bord, pour rendre la justice au citoyens de Labé. Dans tous les cas ce qui me concerne, c’est le travail. C’est ne pas parce que le tribunal a été incendié qu’on va s’assoir bras croiser. Nous allons toujours continuer de travailler comme d’habitude. Vous avez vu courant 2020, malgré l’incendie du tribunal, nous avons redoublé d’effort. Peut-être même on sait hisser devant certains qui n’ont pas subi ce que nous avons subi comme malheur », rappel-t-il.

Tidiane Diallo, correspondant régional à Labé

+224 620 44 25 83

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.