Label Guinée : l’ouverture en grande pompe de la 1ère édition du salon

Print Friendly, PDF & Email

C’est parti pour une semaine de vitrine aux chapiteaux du palais du peuple avec le Salon Label Guinée. La cérémonie d’ouverture a eu lieu ce lundi 25 octobre 2021 et a connu la présence de bons nombres de personnalités gouvernementales et institutionnelles tous venus goûter à la saveur du made in Guinée.

Au programme de ce grand évènement est prévu des panels, des ateliers, expositions, concours, des formations, des attributions de prix, des concerts musicaux mais aussi des défilés de mode. Label Guinée se donne pour mission de mettre à l’honneur la créativité guinéenne à travers la promotion exclusive du Made in Guinée, pour le plus grand bonheur des consommateurs guinéens.

Pour Mohamed Banks Bangoura, Label Guinée est une première réponse à une problématique centrale.

« Le point essentiel pour moi aujourd’hui, c’est de mettre l’accent sur ce que j’attends de nous et surtout ce que les agriculteurs locaux peuvent apporter à notre pays. Ils ne peuvent l’apporter que si ils ont un accompagnement et si on ne et là pour leur faciliter ce qu’ils sont en train de faire. Souvent, on l’a constaté lors des échanges que nous avons eu avec eux, ils n’ont pas de moyens. J’ai envie de dire la plupart du temps, mais ce qui leur manque le plus, c’est les interlocuteurs. Les gens pour les écouter, pour comprendre les problèmes auxquels ils font face et essayer chacun à son niveau de responsabilité de leur apporter une première réponse. Le salon Label Guinée, c’est une première réponse à une problématique centrale. C’est comment faire de telle sorte qu’au quotidien dans ce que nous vivons, dans ce que nous portons, dans ce que nous faisons, dans ce que nous achetons, que le made in Guinée soit de plus en plus présent. Pas qu’on ait que du made in Guinée c’est impossible, mais qu’on ait davantage de made in Guinée. C’est le pari que nous avons pris et au regard de votre mobilisation, au regard de votre adhésion qui n’en est qu’à sa première édition. On peut dire qu’ensemble dans les prochaines années, ce pari, nous allons le réussir, ce défi, nous allons le relever », a-t-il assuré.

Partenaire au salon, le PNUD à travers son représentant résidant en Guinée, considère cette initiative de Label Guinée comme une condition pour une meilleure insertion de la Guinée dans la zone de libre-échange.

« Cette initiative vient s’inscrire dans un processus qui doit prendre corps et force au cours des années qui viennent. C’est une condition pour une meilleure insertion de la Guinée dans l’environnement régional dans la zone de libre-échange qui se constitue une en intégration régionale et continentale, mais c’est aussi le moyen de pourvoir une croissance inclusive, une croissance partagée, une croissance qui donne place à l’équilibre des grands secteurs, le secteur minier très prépondérant, le potentiel agricole de la Guinée est phénoménal, plus avons des industries culturelles qui ont été associées, des industries culturelles créatives, les services et comme l’a dit le Commissaire Général Il faut accompagner les acteurs, les initiatives, il faut que les banquiers et les assurances ici présents apportent leur soutien », a-t-il estimé.

Venu représenter le Premier ministre à cet évènement, Victor Bangoura Conseiller du contenu local à la Primature, a affirmé la disponibilité du Premier ministre à soutenir l’industrie locale.

« Ce salon est une belle initiative en ce sens qu’il est un lieu d’échanges, de rencontres, de brassages, mais surtout donné une grande visibilité au savoir-faire guinéen qu’il faut valoriser. Cette valorisation doit commencer par le Consommons guinéen. D’ores et déjà vous savez pouvoir compter sur la détermination du ministre pour soutenir l’industrie locale et lui donner les moyens de réussir les défis auxquels elle fait face et qui sont nombreux. Il s’agit entre autres de l’autosuffisance alimentaire et de l’exportation du made in Guinée. La structuration de nos efforts est indispensable pour pouvoir revendre à l’étranger et faire face à la guerre commerciale dont le feu générateur est la mondialisation », dira-t-il.

Prévu du 25 au 30 octobre, Label Guinée se donne entre autres pour objectifs de rapprocher les consommateurs guinéens des produits fabriqués localement et réduire la dépendance du marché guinéen des produits importés.

Maciré Camara

+ 224 628 112 098

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.