Connect with us

Societé

L’ïAd-el-fitr à Labé : l’arrivée du président Alpha Condé les 23 et 24 juin au cœur du sermon du grand imam

A l’instar de leurs coreligionnaires de certaines parties du globe, les fidèles musulmans de la commune urbaine de Labé ont célébré à l’unanimité ce vendredi 15 juin 2018, la fête de l’aïd-el-fitr  marquant la fin du mois de ramadan.

C’est à 9 heures que le plus grand lieu de prière de la cité sainte de Karamoko Alpha de Labé sis dans le secteur Bowounloko, quartier Dow-Saré a été pris d’assaut tôt par les autorités administratives régionales, préfectorales et communales et de plusieurs citoyens venus de partout dans leur plus belles tenues  pour s’acquitter de leur obligation religieuse.

Dans son sermon de circonstance, le premier imam de la grande mosquée de Labé a prêché en amont sur la cohésion sociale, le pardon et l’importance pour le musulman d’avoir la foi en Dieu, avant de revenir en aval sur la visite du Président de la République à l’ occasion des journées de l’élevage prévues les 23 et 24 juin prochain.

‘’Il faut savoir que cette journée est une journée historique chez les fidèles musulmans et que Dieu rependant sa grâce sur nous. Cette journée a été gratifiée par Dieu et cette journée est une fête aux cieux  et sur terre. En cette journée également, Dieu vous a l’égalisé de manger et il vous défend de jeuner en ce jour de fête. Ce qu’on appel aumône pour tout fidèle musulman est un devoir que chacun doit s’acquitter. Dieu aime qu’on le veneur et que tu  le plaide pour qu’il accepte tes  prières, jeûnes et biens faits. Cantinons d’avoir la foi, de faire du bien et maintenons la cohésion sociale pour le développement de notre nation. Dans quelques jours du 23 et 24 juin, nous aurons des hôtes, des éleveurs venus de partout dans le pays se donnent rendez-vous à Labé. Ces hôtes que nous aurons, parmi eux figurent le Président de la République. Les autorités administratives nous ont confié la tâche, nous aussi nous la confions au député uninominal. Ce sont ses hôtes et ce sont les hôtes de tout Labé. Quand un musulman reçoit des invités, il doit prier Dieu qu’il l’épargne la honte. Le prophète Mohamed paix et salut sur lui nous enseigne que réservé un accueil chaleureux à son hôte est une preuve de la bonne foi. Que Dieu nous engarde des mauvaises choses’’, a affirmé  Elhadj Mamadou Badrou Bah.

Au terme du sermon du grand imam, le député uninominal de Labé, Mamadou Cellou Baldé a tenu à préciser : ‘’D’abord, je veux dire aux autorités qui s’occupent de l’organisation de cette visite de tout faire pour ne pas impliqué la politique dans la célébration des journées de l’élevage et de ne pas faire de la propagande comme à N’zérékoré. Si on dit qu’on veut aider les éleveurs, nous savons que la population du Foutah Djallon est une population agro-pastorale. Si ces gens sont invités à dévoiler leurs difficultés, nul ne peut s’approprier de leur droit. Et en tant que député et comme  la loi m’autorise de contrôler les actions du gouvernement, si le président se permet de prendre le contribuable des citoyens, parce qu’il viendra avec des millions et plusieurs personnes vont l’accompagner, nous n’allons pas accepter cela. Il ne vient pas pour parler du RPG, s’il parle du développement de la Guinée et des éleveurs, nous serons d’accord et si c’est l’objectif, nous allons accompagner les autorités de Labé pour la réussite desdites journées’’, dira entre autres l’honorable Mamadou Cellou Baldé.

Quant au préfet de Labé, il n’a pas caché ses sentiments de satisfaction suite à la célébration de cette fête de l’aïd-el-fitr. ‘’Nous avons eu la chance de débuter et de rompre tous ensemble le ramadan, je suis très content. C’est une marque que Dieu nous accorde. Bonne fête à tout le monde’’, dira-t-il avant d’ajouter :

‘’Dans une semaine nous aurons la visite du Président de la République. Nous espérons que tout le monde participera à cette fête à l’avantage de nos éleveurs’’, a conclut Elhadj Safioulaye Bah.

Cette rencontre religieuse a été clôturée par les bénédictions formulées par sages et l’imam Elhadj Thierno Mamadou Badrou Bah.

Par Tidiane Diallo, correspondant régional à Labé

+224 620 44 25 83

Continuer la lecture
Cliquer ici pour Commenter

Laisser un commentaire

Suivez-moi sur Facebook

Suivez-moi sur Twitter