L’Allemagne et le Covid 19…Confinement et Mesures draconiennes

Print Friendly, PDF & Email

Par Dr. Pierrette Herzberger-Fofana, Députée au Parlement Européen. Vice-Présidente de la Commission „Développement „ et des Relations avec l’Union Africaine.

A la suite de la réunion ministérielle en ce jour dominical, la chancelière allemande, Dr. Angela Merkel, et les présidents des 16 autres régions ont décidé de prendre une série de mesures en raison de la propagation de la pandémie. La vie publique en Allemagne sera considérablement réduite dès mercredi prochain (16 décembre) jusqu’au 10 janvier 2021.

Les gestes barrières restrictifs sont renforcés. Les mesures hygiéniques, désinfection des mains ainsi que le port du masque sont obligatoires partout, dans les transports publics, dans les magasins et dans tous les services publics. Il est recommandé aux personnes âgées et à risque de se faire vacciner contre la grippe.

Aujourd’hui, le nombre de personnes infectées s’élèvent à 22.200 en Allemagne. En tout 330 000 personnes ont été atteintes du Covid19. Le nombre de malades augmentent chaque jour. Dans un discours empreint de beaucoup d’émotion, la chancelière a appelé les citoyens et citoyennes à accepter les sacrifices qui s’imposent pour enrayer l’épidémie.

Les mesures draconiennes : « Un effort national »

Selon les mots du président de la Bavière. Ces mesures entrent en vigueur à partir du 16 décembre 2020 jusqu’au 10 janvier 2021.

Tous les magasins, les hôtels, les restaurants, les bars, les auberges etc…doivent fermer, à l’exception des magasins d’alimentation, des épiceries, des pharmacies, des banques et des postes. Tous les autres services comme les salons de coiffure, de cosmétique et de massages, clubs de fitness doivent respecter les nouvelles mesures et baisser le rideau.

La consommation d’alcool dans les lieux publics est interdite, comme le célèbre «Glühwein» le vin chaud dans les marchés de Noël. Les rassemblements de plus de 5 personnes sont interdits. Il en est de même des feux d’artifice et autres festivités. Les employeurs sont invités à mettre leurs employés en congés ou en télétravail.

En Bavière

Tous les jardins d’enfants, toutes les écoles et toutes les classes jusqu’en terminale sans exception ferment. Tous les cours se font via le Net. La Bavière a établi un couvre- feu à partir du 16 décembre de 21H. à 5H. du matin. C’est l’une des régions les plus touchées en Allemagne.

Les autres régions d’Allemagne

Dans les autres régions d’Allemagne les parents d’élèves du primaire à la 5ème (8e Klasse) qui n’ont pas la possibilité de garder leurs enfants à la maison peuvent les envoyer à l’école. Les élèves seront regroupés en petits groupes et pourront suivre les cours.  La présence obligatoire à l’école ne s’applique plus jusqu’à nouvel ordre. Les autres élèves recevront leurs cours par voie numérique et pourront travailler à la maison.

Les exceptions à Noël

L’Allemagne est un pays catholique et la fête de la Nativité est la fête la plus importante. Les jours fériés vont du 24 décembre au 26 décembre. Durant ces 3 jours, le gouvernement a décidé de faire quelques exceptions.

Les messes durant ces jours fériés auront lieu avec le port obligatoire du masque et l’interdiction de chanter des cantiques afin d’éviter la propagation de la pandémie de la Covid-19. Les prières doivent se faire dans le silence. Un intervalle de 1, 5 m. entre les fidèles est obligatoire. Ceci est valable pour toutes les messes du 24 au 26 décembre 2020. Les chaînes de télévision retransmettront le service religieux les 24 et 25 décembre.

Restrictions des contacts

Noël, est la fête qui permet aux familles de se retrouver et de fêter ensemble. Ici aussi des restrictions entrent en vigueur. Interdiction de se rencontrer avec plus de 5 personnes, et uniquement des membres directs de la même famille :  grands-parents, enfants, petits-enfants soit un couple avec ses enfants. Les enfants au-dessous de 14 ans ne comptent pas.

Pour les jours de Noël, du 24 au 26 décembre, il sera possible de rencontrer 4 quatre personnes en dehors de son propre foyer. Toutefois, cette mesure doit être limitée à l’entourage immédiat : les conjoints, les partenaires civils et les partenaires non mariés ainsi que les parents en ligne droite, les frères et sœurs, les enfants des frères et sœurs et les membres de leur ménage respectif. C’est donc un gros sacrifice pour les familles.

Les mesures pour les maisons de retraite

Il est permis de rendre visite aux parents, grands-parents et personnes âgées dans les maisons de retraite, uniquement avec le port du masque et le respect de la distance. Dans les régions où le nombre de cas est élevé, les visiteurs des maisons de retraite devraient être tenus de présenter des tests de covid négatifs actuels.

Des « mesures de protection spéciales » doivent être prises. Par exemple, le gouvernement fédéral doit fournir des masques médicaux de protection et assumer les coûts des tests rapides. Le personnel des maisons de retraite et de soins doit être soumis à des tests obligatoires plusieurs fois par semaine. Si possible, les services de soins mobiles devraient également être soumis aux mêmes tests, d’autant plus que les maisons de retraite sont les endroits où le plus grand nombre de personnes sont atteints.

La St Sylvestre, le 31 décembre

Les fêtes de fin d’année seront moins bruyantes. La vente des feux d’artifice et leur utilisation ainsi que les pétards sont strictement interdites sur toute l’étendue du territoire. Le passage à la nouvelle année, le 31 décembre se fera dans le silence. En effet, il faut éviter les accidents car les hôpitaux sont actuellement surchargés de travail avec les patients atteints de COVID. Chaque année des incendies   et même des accidents, de brûlures ont lieu dû aux feux d’artifices.

Mesures financières

Le gouvernement allemand a prévu des mesures de soutien pour dédommager les personnes qui travaillent à leur compte comme les salons de coiffure, le petit commerce, le monde de la culture, des loisirs : cinémas, théâtres, cirques qui sont obligés de ne pas travailler. Ils vont être les grandes victimes de la pandémie d’un point de vue économique, car la plupart font leur grand chiffre d’affaires avec l’achat des cadeaux. Ils risquent de tous faire faillite. C’est pourquoi de nombreuses mesures de soutien vont être prises. Un fonds de 11 Milliards d’Euros est prévu à cet effet.

L’espoir demeure. Les vaccins sont prêts. Les régions sont en train de mettre sur pied des centres de vaccins afin que ceux qui le désirent pourront se faire vacciner dès le début de janvier. Certes, le vaccin ne sera pas obligatoire mais le gouvernement appelle les citoyens à se faire vacciner.

Au Parlement européen

Nous travaillons en télétravail dans nos bureaux et certains à la maison. Les réunions se font sous forme de visio-conférences. En Belgique, depuis le mois d’octobre, le couvre-feu est fixé de 21 H à 5H. Seuls, les magasins d’alimentation sont ouverts. Les sessions au parlement de Strasbourg n’ont plus lieu depuis le mois de mars, compte tenu de la situation sanitaire en France.

Conclusion

Nous sommes tous appelés à respecter les règles même si c’est un grand sacrifice. Le Covid 19 est une catastrophe mais qui peut être devrait nous inciter aussi à réfléchir sur notre mode de vie, en cette période de confinement obligatoire.

Dr. Pierrette Herzberger-Fofana

Députée au Parlement Européen

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.