L’ambassadeur de Chine chez Damaro : ‘’on a parlé de la construction du nouveau siège de l’Assemblée’’

Print Friendly, PDF & Email

Le président de l’Assemblée nationale guinéenne, Amadou Damaro Camara entouré par quelques membres du bureau exécutif de son institution a reçu en audience ce vendredi, 21 août 2020, l’ambassadeur de la Chine en Guinée, Zhao Lixing.

Bien avant leur entretien qui duré une trentaine de minutes, les deux hommes ont d’abord visité les locaux de l’hémicycle (palais du peuple) qui sont actuellement en chantier. 

Interrogé à sa sortie d’audience, le diplomate chinois a salué les relations d’amitié qui ont toujours existé entre son pays et la Guinée, avant d’indiquer : « Tout à l’heure j’ai eu un entretien amical avec monsieur le président de l’Assemblée nationale. On a évoqué les bonnes relations qui existent  heureusement entre nos pays. On a également parlé de la construction du nouveau siège de l’Assemblée nationale qui sera offert par la Chine. On a déjà défini le projet, mais il reste encore quelques petites choses à faire. On va continuer à parler avec l’Assemblée nationale en ce qui concerne les détails relatifs à la conception de ce bâtiment », dira-t-il.

Au nom de l’Assemblée nationale, l’honorable Dembo Sylla a remercié le diplomate chinois pour cette visite, avant de préciser : « Aujourd’hui, le président de l’Assemblée nationale a reçu l’ambassadeur de la république populaire de Chine en présence de certains membres du bureau ainsi que l’équipe technique qui est chargée de suivre la construction du nouveau siège de l’Assemblée nationale guinéenne à Koloma. Les échanges ont été très fructueux et amicaux. Le président de l’Assemblée a informé l’ambassadeur de Chine de ce que la partie guinéenne (Assemblée nationale) a déjà fait, ce qui est en train d’être fait et ce qui reste à faire. Ce que nous avons déjà fait et qui est à la charge de l’Assemblée de Guinée, c’était l’identification et l’amèrement du site à Koloma. Ce qui a été fait avec la clôture du site. Ensuite, le président de l’Assemblée nationale a informé l’ambassadeur que pour des besoins pratiques, il y a eu déjà deux forages sur le site afin que les travaux ne soient pas pénalisés par des questions d’eau. Il y a aussi l’EDG qui a été saisie par le président de l’Assemblée et aujourd’hui, une ligne est en train d’être tirée pour le site afin que les perturbations en termes d’énergie ne soient pas ressenties », a-t-il mentionné.

Poursuivant, il dira que « ce qui est intéressant aussi en cette matière, c’est que l’ambassadeur nous a informés que l’appel d’offres qui devrait être lancé au niveau des entreprises chinoises avait été retardé à cause du Covid-19. Mais qu’incessamment, cet appel d’offres va être réalisé en Chine pour que l’entreprise chinoise qui doit s’occuper de la construction soit identifiée. Aussi, l’ambassadeur a mis le point focal au niveau de l’ambassade à la disposition de notre équipe technique pour que le travail soit accéléré afin qu’après l’appel d’offres, l’équipe chinoise puise arriver pour la construction du site de l’Assemblée nationale. Le président de l’Assemblée nationale a remercié l’ambassadeur de Chine pour la contribution à travers lui, le gouvernement et le peuple chinois pour l’assistance qu’ils n’ont jamais cessé d’apporter à la Guinée depuis que nous collaborons sur le plan bilatéral… »

Youssouf Keita

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.