Alexandre Bregadze, ambassadeur de Russie en Guinée crève l’abcès : ’’la Constitution n’est ni dogme, ni Bible, ni Coran’’ (vidéo)

Print Friendly, PDF & Email

La très sérieuse agence américaine Bloomberg avait annoncé récemment que la Russie du très influent Vladimir Poutine ne s’opposerait pas à une modification de la Constitution en Guinée en faveur du président Alpha Condé. Et voilà, ce mercredi, à l’occasion de la présentation des vœux  de nouvel an des diplomates et autres représentants des institutions républicaines au chef de l’Etat, l’ambassadeur russe en Guinée et doyen du corps diplomatique Alexandre Bregadze qui crève l’abcès :’’les Constitutions ne sont ni dogme, ni Bible, ni Coran’’.

Les Constitutions s’adaptent à la réalité. Mais pas les réalités qui s’adaptent aux Constitutions

« (…) Depuis que la Guinée est devenue Guinée d’Alpha Condé, la Guinée qui est vraiment en marche aujourd’hui. Monsieur le Président vous êtes un exemple phare pour la jeunesse guinéenne. Malheureusement, le principe d’alternance qui domine beaucoup de Constitutions dans le monde, mais pas toutes heureusement imposent la mentalité de revanche: c’est notre tour, maintenant c’est nous qui devons diriger le paysMais pourquoi si en général tout va bien et la perspective est bonne ? Mais parce que tout simplement c’est notre tour et on va s’imposer même par la force, par la violence, par la provocation, par le mensonge. C’est ça la philosophie qui inspire certaines personnalités pour exécuter dans la lettre certains articles de certaines Constitutions. Mais les Constitutions ne sont pas ni dogme, ni Bible, ni Coran. Les Constitutions s’adaptent à la réalité. Mais pas les réalités qui s’adaptent aux Constitutions. Même chez les chrétiens, il y a le nouveau testament et l’ancien testament », a rappelé le diplomate russe. Ajoutant que cela a eu pour résultats la paralysie il n’y a pas longtemps des activités économiques et sociales du pays surtout à Conakry « par des mots d’ordre imposés aux populations par la menace et l’intimidation. Oui votre Excellence M. le président, vous avez raison quand vous dites que l’Etat, garant de la sécurité des citoyens, ne peut pas rester sans réponses. C’est pourquoi des PA ont été créés dans les zones de turbulences pour protéger les populations contre les fauteurs de troubles. Des droits, des mesures ont été prises pour dissocier les manifestants casseurs dont le seul but est de semer le désordre. Nous vous soutenons monsieur le président parce que c’est aussi notre sécurité. C’est aussi nos conditions de travail dans votre pays. Nous soutenons votre appel au dialogue pour aplanir les contradictions politiques et sociales. (…) ».

 On ne change pas de chevaux au passage d’une rivière

Et de conclure : « (…) La Guinée a besoin de vous surtout aujourd’hui. Et comme le dit le dicton populaire russe : On ne change pas de chevaux au passage d’une rivière. Actuellement, la Guinée est dans ce passage. Soyez avec elle, cette riche et belle femme ». Regardez l’extrait du JT de la RTG

Noumoukè S.

 

  1. Habib Bangoura 3 ans il y a
    Repondre

    C’est ça qu’on appelle en diplomatie  » INGÉRENCE  » . C’est ces pays comme la Russie qui éclabousse et hypothèque l’avenir d’un pays indépendant, autonome et souverain à profit de leur sal besogne. Depuis que le monde est créé c’est en Guinée seulement qu’on voit un ambassadeur accrédité s’ingérer de façon partisane dans les affaires intérieures, voire même remettre en cause la constitution nationale qui a d’ailleurs contribué à l’avènement de celui dont il fait palmarès. En quoi cet acte ignoble ? Pourquoi la Guinée après 60 ans d’indépendance est toujours l’élève des idées occidentales ? . Fût des moments Alpha Condé avait menacé de renvoi tout ambassadeur ( France, USA, Belgique, Allemagne etc…) qui hasarderait à se mêler aux affaires politiques intérieures de la Guinée, c’est parce que ces derniers étaient pour le respect de la constitution. Ce discours de l’ambassadeur de la Russie mérite sanction ou avertissement, car non seulement son contenu touche la valeur et la dignité de certains politiciens, dignes fils de la Guinée mais aussi il soutient l’hypocrisie, l’ethnocentrisme, le mépris, la révolte et l’exclusion. le jour où les choses basculeraient, ils seront encore les premiers à s’envoler à destination de leur pays, laissant pour compte les guinéens s’entre tuer et ruiner majoritairement le pays. C’est l’idée colonialiste entreprise par la majeure partie des occidentaux pour que la Guinée reste et demeure au queue sur le plan du développement sociopolitico-economique.

  2. CONDÉ ABOU 3 ans il y a
    Repondre

    Soutien clair net pour la révision intégrale ou partielle de la Constitution Guinéenne, selon la configuration que voudra la classe politique, et soutien indiscutable pour la candidature du Président Alpha Condé à la présidentielle de 2020. Pourquoi pas ?

    Qu’est-ce qui va nous empêcher de soutenir sa candidature à la présidentielle de 2020 ? Absolument rien du tout, par la grâce de Dieu.

    De quel droit, la Constitution Guinéenne ne pourrait pas être révisée intégralement ou partiellement, comme cela s’est fait dans les démocraties les plus vieilles au monde ?

    Personne ne dit que les autres Leaders politiques ne seront pas candidats. Tous ceux qui en remplissent les conditions, y compris au niveau des Jeunes et des Femmes, devront aller aux élections pour que le Peuple souverain tranche librement, et que la Guinée consolide les acquis démocratiques actuels.

    Comment peut-on faire de la révision Constitutionnelle en Guinée, comme si la fin du monde est arrivée ? Il n’existe nulle part au monde, un pays où la Constitution est restée figée.

    Vivement la révision Constitutionnelle comme préalable à la présidentielle de 2020 en Guinée, et l’ouverture de la compétition à tous ceux qui en remplissent les conditions selon la prochaine Constitution révisée.

    Il est hors de question d’exclure le Professeur Alpha Condé de la prochaine course présidentielle en Guinée, sous le prétexte fallacieux qu’il existe sur le boulevard, une Constitution sortie des roches et qui l’empeche d’aller aux élections.

    Il est injuste et absurde, de faire de l’exclusion d’une candidature politique majeure, que dis-je historique, un programme politique dans un pays qui construit ses propres bases democratiques. C’est inacceptable.

  3. aly 3 ans il y a
    Repondre

    AC sera le premier à respecter cette constitution, il a juré de le respecter et le faire respecter c est tout . continuez à fare de l acrobaties, nous vous attendons.

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.