Guirassy : ‘’Alpha Condé m’a contacté… On m’a proposé plus de 6 millions d’euros pour racheter Hadafo’’

Print Friendly, PDF & Email

C’est une révélation qui fait déjà grand bruit. Lamine Guirassy, fondateur et PDG de Hadafo Médias a ouvert son cœur vendredi à Guinéenews dans son émission ”Sans concession”.

Selon Lamine Guirassy, le pouvoir actuel lui a proposé le rachat du Groupe Hadafo. Soit, dit-il, on me prend le tout ou je reste actionnaire.

A l’en croire, on lui a proposé jusqu’à plus de 6 millions d’euros pour racheter le groupe. Qui vous a proposé ce montant? Lui demande un journaliste. [Il hésite un peu] Des proches du président, répond-il. Le président de la République vous a en personne contacté ? Oui, affirme-t-il.

Plus loin, il a indiqué que le patrimoine Hadafo lui appartient totalement. Il a aussi annoncé qu’il ne perçoit aucun montant de  la part du pouvoir, ni du chef de l’Etat. ”La seule aide c’est ce qu’on donne à la HAC pour la presse privée”.

Sur la question des départs des journalistes, Lamine a souhaité bonne chance à ses anciens collaborateurs. Non sans annoncer qu’il a eu récemment des soucis [financiers] avec l’achat d’un domaine à Bonfi pour y implanter le siège de son groupe. “Je ne suis jamais resté sans payer mes journalistes, c’est vrai il y a eu des retards dans le paiement. Mais, les gens ont toujours été payés”.

« (…) Ce n’est pas un secret pour quelqu’un qu’il y a plus de cinq ans, le groupe Hadafo médias était convoité pour être racheté. Chaque année, on nous rapproche pour parler de rachat de notre groupe et la dernière en date, ils m’ont proposé d’être actionnaire dans le groupe. On me propose 49% et eux ont 51%. Une demande que j’ai catégoriquement rejetée.

Comme ils n’ont pas eu ce qu’ils voulaient de [nous], ils se sont dit de faire autrement. Sincèrement, j’étais préparé à tout cela. Le rachat, c’est le président de la République Alpha Condé, lui-même qui a voulu racheter le groupe HADAFO médias à plusieurs fois. Mais il faut être fou aujourd’hui pour dire que je vends HADAFO médias.

Ce qui caractérise le groupe HADAFO, c’est sa liberté de ton, le mettre à la disposition du pouvoir, il va devenir un média d’Etat. Ce que je ne souhaite pas du tout. La dernière fois, c’était à plus de 6 millions d’euros pour tout le groupe à savoir radio espace fm, espace tv, sweet fm et les radios régionales.

J’ai dit non, il n’est pas question parce qu’il est important pour moi de conserver ce bijou pour le peuple de Guinée (…). A date, le patrimoine m’appartient totalement. D’autres se faisaient passer pour des actionnaires du groupe Hadafo médias comme le ministre Papa Koly Kourouma mais, cette question a été réglée dans les Grandes gueules », dit-il aux journalistes.

Autre révélation faite, Lamine a dit que le poste de ministre des Affaires étrangères lui a également été proposé, “mais j’ai refusé”.

Medaiguinee

1 Commentaire
  1. Alpha 1 jour il y a
    Repondre

    C’est bien et fiable

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.