Lamine Guirassy présente son trophée à l’Urtelgui : ”moi, je ne suis qu’un ouvrier”

Print Friendly, PDF & Email

Meilleur patron de presse privée de l’Afrique de l’ouest francophone, ce prix a été décerné à Lamine Guirassy en Côte d’ivoire. Le PDG du groupe Hadafo Médias a présenté son trophée ce mercredi 30 décembre 2020 à l’URTELGUI (Union des radios et télévisions libres de Guinée).

Pour lui, c’est la Guinée qui gagne et plus particulièrement ses travailleurs. Il appelle donc la nouvelle génération à continuer à bosser parce que seul le travail paye dira-t-il.

« C’est vrai que nous avons eu beaucoup de trophées mais la particularité cette fois-ci c’est continental (régional ndlr). On se dit quelque part qu’il fallait présenter ça à nos confrères voir dans quel contexte encourager d’autres à continuer le boulot que nous faisons ici à travers les ondes. Parce que si on sait fait remarquer évidemment c’est à travers les ondes, à travers la télé, la radio. On parle de bonne gouvernance si ça peut donner des idées pourquoi pas. C’est un sentiment de satisfaction, mais aussi de reconnaissance aux travailleurs du groupe Hadafo médias. On dit meilleur patron, je le disais tantôt moi je ne suis qu’un ouvrier. Si on récompense un patron, c’est parce qu’il y a de meilleurs employés », a lancé Lamine Guirassy PDG du groupe Hadafo médias.

Quant au président de l’URTELGUI, il a exprimé toute sa satisfaction quant au prix remporté par Lamine Guirassy et dit que c’est un motif de fierté.

« Nous avons accueilli cette distinction de Monsieur Lamine Guirassy avec beaucoup de joie, beaucoup de réconfort moral. Parce que c’est un prix, il faut le dire à l’international décerné par nos confrères de la côte d’Ivoire pour celui qui connait.

C’est vrai que quelqu’un me dira que la Côte d’Ivoire n’a pas encore de télévision privée mais en termes d’audiovisuel, la Côte d’Ivoire est en avance. Donc lorsqu’une structure qui est dans ce pays arrive à distinguer un promoteur de média audiovisuel de notre pays de l’Afrique francophone, c’est une fierté, c’est une joie pour tous les hommes de médias en général, ceux de l’audiovisuel privé en particulier et mieux c’est une joie pour tout bon guinéen », Aboubacar Camara président de l’URTELGUI.

Si cet acte est le premier à l’URTELGUI, le président Aboubacar Camara promet de faire ainsi pour que tout autre média bénéficie d’un prix.

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.