Lamine Keita, DCPAF : “nous allons plus tard créer un système de passeport express pour les gens pressés”

Print Friendly, PDF & Email


Présent à la conférence de presse du ministère de la sécurité ce vendredi 23 juillet 2021 à Coleah, le Commissaire divisionnaire de police et Directeur Central de la Police Aux Frontières Lamine Keïta s’est prononçé sur la question du délai des passeports biométriques.

Selon lui, aucun retard n’est accusé dans la délivrance de ces passeports.

« Je m’inscris en faux contre cette déclaration disant que les documents de voyages retardent dans le cadre de leur délivrance. Pour les passeports, les délais qui sont donnés tant à Coléah qu’à Nongo sont respectés, mais les citoyens sont trop pressés. Nous avons procédé à la décentralisation, créé un centre à Nongo pour que tous les citoyens qui sont là-bas dans cette zone, aillent là-bas se faire . Nous avons donné un délai de deux semaines dans cette zone et un délai de dix jours maximum à Coleah et le délai est respecté. Mais il y a des gens qui veulent mordicus que dès qu’ils déposent un document, le même jour, qu’ils obtiennent le passeport. Cela n’est pas possible, cela n’est possible dans aucun pays. C’est pourquoi avec la permission de Monsieur le Directeur Général, nous allons bientôt procéder à un système de rendez-vous en ligne à l’image des autres pays et nous allons plus tard encore créer un système de passeport d’urgence ou des passeports express, comme cela se passe dans les autres pays. Ceux qui sont pressés en ce moment, ils vont demander en fonction de ça, ils paieront le prix et les passeports vont être faits le plus rapidement que possible en fonction des rendez-vous qu’ils ont. Sinon les délais que nous donnons officiellement, ces délais sont respectées », a-t-il déclaré à l’entame de ses propos. 
Parlant ensuite la délivrance des passeports à l’extérieur, le Contrôleur Général Lamine Kéïta précise que cela relève de la compétence du ministère des Affaires étrangères et des Guinéens de l’étranger
« En ce qui concerne la délivrance des documents de voyage à l’extérieur du pays, ces structures relèvent de la compétence du ministère des affaires étrangères et des Guinéens de l’étranger. Nous, nous mettons les hommes et les kits nécessaires à leur disposition en fonction du plan de leur  et en fonction des structures qu’ils envisagent. S’ils nous demandent de créer un poste d’enrôlement dans tel pays on le fera. Mais s’ils ne le font pas nous on ne peut pas anticiper, on ne peut pas se substituer à eux », a-t-il estimé.
Enfin pour répondre aux spéculations sur le passeport décennale, le Directeur Central de la Police Aux Frontières soutient qu’ils seraient en rupture de stock pour des questions de Covid-19. Cela non sans mentionner la compétence du ministère de l’économie et des finances en ce qui concerne les titres et les valeurs
«Les passeports sont des titres et des valeurs et les titres et les valeurs relèvent de la compétence du ministère de l’économie et des finances qui sont gérés par le Trésor public. C’est eux qui passent les commandes, c’est eux qui stockent les commandes au niveau des caveaux du trésor public. Nous sommes tombés en rupture c’est vrai, parce que le pays qui produit les passeports est actuellement en confinement total et par rapport à ça ils n’arrivent pas à produire. Nous avons demandé tous ceux qui ont postulé pour les passeports de 10 ans, s’ils sont prêts on peut ramener les passeports de 10 ans là en 5 ans, on produit, on leur donne pour leur permettre d’effectuer leurs voyages. Mais pour le moment vous dîtes qu’il y a des spéculations il y en a pas. Et lorsque nous avons constaté les ruptures on a demandé aussitôt à la banque de surseoir à l’émission des  reçus du passeport décennale et actuellement c’est ce qui est fait, actuellement on donne pas. Et tant que nous n’aurons pas reçu les stocks la délivrance des reçus ne sera pas possible au niveau de la banque », a-t-il assuré.
Rappelons qu’à date le nombre de passeports délivré par la DCPAF est de 18 960 passeports dont 86 diplomatiques et139 de service.
Maciré Camara

+224 628 112 098

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.