Connect with us

Politique

Lanasana Komara : ‘’le budget de mon département est passé de l’ordre de 48 milliards fg en 2010 à 215 milliards fg en 2018’’

Le ministre de l’Enseignement Technique, de la Formation Professionnelle, de l’Emploi et du Travail, Lansana Komara était ce lundi 15 avril 2019, face à la presse pour parler du bilan et les perspectives de son département. C’était dans les locaux d’un réceptif hôtelier de la place en présence de plusieurs de ses collègues membres du gouvernement et des ministres conseillers à la Présidence de la République.

A l’entame de son intervention, il a fait savoir qu’avant l’avènement du président Alpha Condé, l’état des lieux du système de l’enseignement technique de la Guinée n’était pas reluisant eu égard à une instabilité institutionnelle et politique, marquée selon lui, par un profond déficit démocratique et une situation économique difficile.

« Cette situation a engendré de graves tensions sociales, empêchant la réalisation de progrès dans la lutte contre la pauvreté et l’analphabétisme, dans le rétablissement des équilibres macro-économiques, dans le renforcement des efforts de scolarisation. L’absence de concours financiers extérieurs, la crise économique internationale », dira-t-il, avant de rappeler qu’avant 2010, les institutions d’enseignement technique et de la formation professionnelle en Guinée étaient au nombre de 94 dont 44 privées pour 47 programmes de formation regroupés en 13 filières et avec un effectif de 23260 dont 10953 filles.

Parlant des acquis, il dira qu’à l’avènement du Pr Alpha Condé, « bien d’innovations et de réalisations ont été opérées, pour un meilleur fonctionnement de cet important secteur de développement d’un pays. Ce qui a permis au dispositif de formation du ministère de compter aujourd’hui, 176 institutions de formation reparties entre le public (57) et le privé (119) et qui développement 70 filières dans 46 corps de métier pour les secteurs primaires, secondaires et tertiaires pour un effectif de 38 047 en 2017. De nos jours, cet effectif est de l’ordre de 50 000 apprenants ».

Dans le même ordre d’idée, il a fait cas à la réalisation des Ecoles Régionales des Arts et Métiers (ERAM). Selon lui, sur les 8 prévues, quatre son déjà réalisées, celles de N’zérékoré, de Boké, de Labé et de Siguiri pour la région de Kankan.

« Un appel d’offre international pour les équipements a été lancé le 9 septembre 2018. Ce qui devrait permettre l’ouverture de ces institutions à la prochaine rentrée scolaire. Pour deux autres ERAM, celles de Coyah et de Dabola, les travaux ont démarré et sont déjà à 45% de réalisation », a-t-il mentionné parmi tant d’autres comme le lancement d’un vaste programme de recherche et de mobilisation de ressources pour financer différents projets dont les deux ERAM de Mamou et de Kindia, la réalisation d’un complexe sectoriel bâtiment et travaux publics, tourisme et hôtellerie qu’est un don du Roi Mohammed VI….

« Au niveau de la Caisse Nationale de Sécurité Sociale, 825 employeurs ont été immatriculés et 11 878 nouvelles immatriculations d’employés enregistrées en 2018. Pendant que les travaux de construction de l’hôpital de standing international, à Gbessia sont en voie de finition, la CNSS vient de mettre en fonction l’imagerie médicale par résonance magnétique 1.5 (IRM) dans son centre médical de diagnostic… »

S’agissant de la situation budgétaire de son département, il a tenu à préciser : « Du point de vue du financement par le budget national de développement, le budget de mon département est passé de l’ordre de 48 milliards en 2010 à 215 milliards de GNF en 2018, soit une augmentation annuelle moyenne de 21 milliards ».      

Quant aux perspectives, il dira qu’elles sont nombreuses dont la recherche de financement pour compléter la construction et équipement des 8 écoles régionales des arts et métiers ; La mise en œuvre du projet de construction des 8 écoles régionales de la santé à Conakry et dans les capitales régionales ; Le lancement des travaux d’élaboration de la stratégie nationale de la formation agricole et rurale en partenariat avec l’AFD à travers le C2D ; L’élaboration de la politique nationale de l’Emploi…

Youssouf Keita

+224 666 48 71 30

Print Friendly, PDF & Email
Continuer la lecture
Cliquer ici pour Commenter

Laisser un commentaire

Suivez-moi sur Facebook

Suivez-moi sur Twitter