Lancement officiel de l’ONG Jeune & Culture : « le but, c’est de les sortir dans la drogue, les occuper, les former » (Arthur Kolié)

Print Friendly, PDF & Email

C’est à travers une conférence de presse tenue ce vendredi 16 Juillet que les membres de l’ONG Jeune et Culture ont lancé officiellement cette organisation avec pour thème “Jeunes guinéens et diversité culturelle”. Cette ONG entend  s’intéresser particulièrement à 5 thématiques, à savoir le cinéma, la danse, la musique, la danse traditionnelle et l’art plastique. La première édition est prévue courant 2022.

Arthur Kolié, président de cette ONG, décline l’objectif que sa structure s’est fixé.

« L’objectif, c’est de sortir les jeunes qui traînent dans les quartiers, les sortir dans la drogue, les occuper, les former dans le secteur culturel pour qu’ils puissent participer au développement de ce pays. La voie qui peut mener au développement, c’est le secteur de la culture, parce que les mines ne nous sauveront pas.» 

À en croire le président de l’ONG ‘’Jeune et Culture’’, cette année, l’ONG ne s’intéressera qu’aux 5 communes de Conakry et qui seront élargies vers l’intérieur du pays dans les prochaines années. « Nous lancerons les appels à candidatures et les jeunes vont postuler par commune. Ils seront formés et nous mettrons les moyens à leur disposition pour qu’ils puissent créer leur œuvre cinématographique. L’appel à candidatures sera lancé tout à l’heure sur la page officielle Jeune & Culture, à partir de là vous aurez toutes les informations et tous les détails. Et la formation pour le festival est gratuite mais à la longue nous ferons des formations payantes.»

Pour sa part, Alpha Camara, directeur communal de la commune de Matam, a déclaré ceci : « ce sont des sentiments de satisfaction générale. Senghor a dit que la culture est au debout et à  la fin de tout développement. C’est de les guider dans le cadre de la signature  d’une convention avec la mairie de Matam, pour qu’elle puisse loger dans son plan annuel d’investissement les moyens qu’il faut pour la réussite de l’événement dans cette commune. Le dépôt de candidatures débutera ce week-end et se poursuivra jusqu’au 5 octobre 2021.» Poursuivant, le représentant du ministère de la Culture, Noël Lamah, a, pour finir, rappelé : « notre présence ici prouve que le contenu du projet intéresse le ministère de la Culture et du Patrimoine Historique. L’action culturelle doit être menée et par l’Etat mais aussi par le secteur culturel. C’est pour cela nous sommes déterminés à être auprès de cette association pour que ce projet puisse avoir lieu.»

Mamadou Yaya Barry 

622266708

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.