Lansana Kouyaté pas intéressé par un rapprochement entre l’ANAD et le FNDC

Guinea's Prime Minister Lansana Kouyate gestures during an interview with the Associated Press, in Paris, Monday, Dec. 10, 2007 in Paris. Nearly nine months after taking office, Guinea's Prime Minister tells The Associated Press his government is hard at work fighting corruption in a bid to woo new investors to the West African nation, which is rich in bauxite, used to make aluminum.(AP Photo/Thibault Camus)
Print Friendly, PDF & Email

Le leader du Pedn Lansana Kouyaté n’ira pas dans un rapprochement entre l’ANAD et le FNDC -dont son parti politique est membre- comme annoncé par le principal opposant Cellou Dalein Diallo sur Fim fm.

Depuis Paris, l’ancien Premier ministre de consensus a indiqué sur sa page Facebook qu’il a d’autres chats à fouetter que de parler d’entente.

‘ »J’ai effectivement pris part, il y a des semaines, à des échanges par le biais de la partie société civile du FNDC en vue d’un rapprochement entre l’ANAD et le FNDC », avoue M. Kouyaté. Ajoutant que « pour le PEDN, les discussions sont closes ; aucune entente n’ayant été possible ». Plus loin d’enfoncer le clou : « le PEDN n’a qu’un seul objectif, c’est le renforcement de ses structures ».

Mediaguinee

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.