L’appel à la “ville morte” du FNDC ignoré sur l’autoroute Fidel Castro (constat)

Print Friendly, PDF & Email

L’appel du Front National pour la Défense de la Constitution à la “ville morte” pour ce mardi 21 avril 2020 n’est pas suivi par une grande partie des populations de Conakry. En tout cas, sur l’autoroute Fidel Castro, les citoyens vaquent librement à leurs activités. Les engins roulent dans tous les sens comme d’habitude. 

Sana Sylla, citoyen du quartier Dabondy que nous avons rencontré, a souligné que la Guinée n’est pas prête à suivre une ville morte. Pour lui, la préoccupation majeure, c’est le combat contre le Coronavirus.

« Je ne crois pas si les gens vont entendre cet appel des opposants. Tout ce que nous voulons pour le moment, c’est comment se débarrasser de cette pandémie. Donc, je ne pense pas que le moment soit bien choisi », a-t-il dit.

Alhassane Bah a, quant à lui, souligné que les citoyens devraient répondre à l’appel du FNDC.

« Pendant que la pandémie se développe, ils profitent pour mettre en place une assemblée illégale. Donc, c’est normal qu’on se lève contre cela », a signalé ce citoyen rencontré à Dixinn. Il a également invité les Guinéens au respect “des mesures annoncées par l’OMS contre le Coronavirus”.

Il faut noter que le FNDC appelle cette journée “ville morte” pour protester contre la mise en place de la nouvelle équipe Parlementaire qu’il considère du RPG Arc-en-ciel (le parti au pouvoir).

Mohamed Cissé

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

error: Le contenu est protégé !!