L’armée guinéenne a soufflé ses 59 bougies : ‘’dans un passé récent, elle ressemblait à une armée désarticulée, abandonnée et l’autorité bafouée’’

Print Friendly, PDF & Email

Le 59ème anniversaire de l’armée guinéenne a été célébré, ce mercredi 1er novembre 2017, avec faste à Conakry. Chaque garnison militaire du pays a célébré cette fête à sa façon.  A Conakry précisément au Camp Almamy Samory Touré, c’est le ministre d’Etat à la présidence chargé de la défense nationale Dr Mohamed Diané qui a présidé cette cérémonie, en compagnie de son homologue  de l’Administration du territoire le général  Bouréma Condé, du directeur général de la CNSS et de plusieurs officiers, sous-officiers et hommes de rang.

Comme à l’accoutumée, cette cérémonie de commémoration du 59ème anniversaire de la création de l’armée guinéenne a été entamée par la démonstration de fores des militaires du bataillon du quartier général (BQG) du camp Samory Touré, dans les différentes disciplines sportives à savoir: Judo, Taekwondo et Karaté en série fille et garçon. Cette démonstration riche en couleur a été suivie par la remise des prix aux différents gagnants du marathon.

Au cours de cette même cérémonie, le ministre d’Etat, en charge de la défense nationale, accompagné du chef d’Etat-major des armées, le général Namory Traoré, et sa suite ont procédé à l’inauguration de la station d’essence du bataillon du quartier général de camp Samory Touré.

Arrivés dans l’enceinte de la messe des officiers où ont lieu les différents discours, le Commandant du Bataillon du Quartier général (BQG), le colonel Mamadouba Sylla a rappelé  que l’armée guinéenne est née avec la date historique et légendaire de 1958.

«  A cette date, les dignes fils prenaient la responsabilité de sortir la Guinée de 60 ans de domination et de colonisation. Dès lors, les jeunes guinéens qui servaient sous les drapeaux français ont massivement abandonné tous les avantages de la métropole pour répondre à l’appel des nouvelles autorités sous la conduite du président Ahmed Sékou Touré. Parmi ces jeunes, nous pouvons citer le capitaine Noumandjan Keïta, le lieutenant Kaman Diaby, le lieutenant Alpha Oumar Barou Diallo, le lieutenant Namory Keita, Sergent Lansana Conté, sergent Fodé Komanya Camara, sergent Sory Doumbouya, sergent Lansana Condé,  sergent Baïlo Diallo (…) », cite-t-il.

A l’en croire, l’armée guinéenne dès après l’indépendance dans les années ‘’60’’, « s’est illustrée dans la défense de la patrie à l’intérieur et à l’extérieur. Nous pouvons citer le Congo, le Mozambique, l’Angola, la Guinée Bissau. Cette armée, en plus de ses prouesses, a connu des moments très difficiles.  Dans un passé récent, elle ressemblait à une armée désarticulée, abandonnée et l’autorité bafouée. Avec l’avènement de la troisième république sanctionnée par d’un président démocratiquement élu, les nouvelles autorités ont engagé de vastes réformes des forces de défense et sécurité ».

Au cours de cette commémoration du 59ème anniversaire de la création de l’armée guinéenne, le bataillon du quartier général (BQG) à travers  le colonel Mamadouba Sylla a recommandé « la relance des travaux de rénovation des deux bunkers servant de logement des sous-officiers et des hommes de rang avec une capacité de 200 places. La rénovation et la transformation de la cuisine en foyer de soldat et la mise en place d’une salle de sport ».

Prenant la parole, le ministre délégué à la défense nationale, Dr Mohamed Diané a tout d’abord souhaité bonne fête à l’armée guinéenne. Avant d’indiquer que tous les services et les départements impliqués dans le processus de la réforme de sécurité sont intervenus au cours de cette semaine pour expliquer les  progrès qui ont été réalisés par l’armée guinéenne dans le cadre de la réforme du secteur de sécurité.

«  A partir du moment où le chef suprême des armée, Professeur Alpha Condé a fini d’intervenir, j’avais décidé de ne pas faire de discours. Mais néanmoins, je tiens à remercier le ministre de l’administration du territoire et de la décentralisation et le directeur général de la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS).  C’était un moment agréable pour nous tous de suivre les différentes prestations. Nous avons suivi les différentes disciplines du sport militaire, nous avons assisté à l’inauguration de la station et avons assisté à la prestation des vaillantes artistes qui sont  ‘’l’Amazone de Guinée’’, connue sur le plan national et international », s’est réjoui le ministre Diané.

Cette cérémonie a pris  fin par le  repas de corps à la messe des officiers.

Yaya  Dramé, depuis Camp Samory Touré

628380576

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.