L’armée russe a tué 600 soldats ukrainiens en réponse à des frappes sur Makeïevka (TASS)

MOSCOU, 8 janvier. /TASS/. Le commandement du groupe conjoint des forces armées russes a mis en œuvre une opération de représailles à des frappes du régime de Kiev sur le point de déploiement des soldats russes à Makeïevka dans la République populaire de Donetsk (RPD), a annoncé dimanche le porte-parole du ministère russe de la Défense, le général Igor Konachenkov.

« En réponse à des frappes criminelles du régime de Kiev lors des premières minutes de janvier 2023 sur le point de déploiement des soldats russes à Makeïevka dans la RPD, une opération de représailles a été menée par le commandement du groupe conjoint des forces armées russes », a déclaré M. Konachenkov.

« Au cours des dernières 24 heures, les services de renseignement russes ont découvert et confirmé de manière fiable par plusieurs sources indépendantes les points de déploiement temporaire des forces armées ukrainiennes dans la ville de Kramatorsk. À la suite d’une attaque massive par des missiles contre ces points de déploiement temporaire d’unités des forces armées ukrainiennes, plus de 600 militaires ukrainiens ont été tués », a-t-il expliqué.

Selon M. Konachenkov, plus de 700 militaires ukrainiens se trouvaient dans le dortoir n°28 de Kramatorsk, et plus de 600 militaires des forces armées ukrainiennes se trouvaient dans le dortoir n°47.

Auparavant, le ministère russe de la Défense avait signalé la mort de 89 militaires russes à la suite des frappes des forces armées ukrainiennes avec six roquettes Himars de fabrication américaine sur le point de déploiement temporaire de l’une des unités du forces armées russes à Makeïevka. Deux roquettes ont été abattues par des systèmes de défense aérienne. Ces bombardements ont eu lieu le soir du Nouvel An.

TASS

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.