LDC : Enfin, le Horoya AC accède aux phases de poule !

Il aura  fallu attendre 6 ans pour voir le Horoya AC version Antonio Souaré atteindre son  objectif  principal qui n’est autre que celui des phases de poule de la Ligue des champions africaine de football. Sa brillante victoire acquise loin de ses bases au stade Léopold Sédar Senghor de Dakar face à la Génération Foot  (2-0), ce samedi 17 mars dernier lui a permis non seulement de valider son ticket qualificatif pour les phases de poule de la LDC ( Ligue des champions africaine de football) à    travers sa nouvelle version, mais aussi d’entrer  dans l’histoire du football guinéen. Aller 2-1 au stade du 28 septembre de Conakry pour notre représentant.  Cet exploit a été rendu facile grâce au coaching gagnant de Victor Zvunka et  aux buts de  Daouda Camara sur penalty  (28 è mn) et de Brefo Mensah en fin de partie  (88è mn). Dans ce match retour tant attendu par le peuple sénégalais, on a compris que l’expérience avait son pesant d’or. Devant plus de 25 000 spectateurs acquis à la cause de son adversaire l’équipe de la banlieue de Conakry aura été costaud du début à la fin notamment sur le plan tactiquement. En aucun moment elle n’a été mise en grand danger.  Aux dires des observateurs, pour l’une des rares fois de la saison, le Horoya AC aura livré un de ses  meilleurs matches de la saison sur le plan de la discipline tactique comme nous l’avons souligné précédemment. Tant mieux pour le coach français Victor Zvunka qui était  à sa 3è saison à la tête des Rouge et Blanc de la Guinée. Pour  ceux qui ne savent pas, depuis l’après Hafia 77 jamais un club guinéen n’a fait mieux que l’équipe de Matam. Même si en coupe de la CAF ce même Horoya AC l’année dernière, le Fello Star de Labé entre 2005 et 2006 et l’ASK en 1995 avaient atteint ce stade de la compétition.

Que de parcours et d’efforts consentis: 

A son arrivée à  la tête du Horoya AC  comme président, M. Antonio Souaré s’était aussi fixé comme objectif les phases de poule de la Ligue des champions africaine de football dans un projet de 5 ans. Beaucoup de moyens ont été mis dans le club, des entraîneurs de haut niveau payés chèrement  se sont succédé là  dont un certain Amara Traoré (coach sénégalais) avait frôlé doublement les phases de poules des  deux coupes africaines en 2013-2014, des expatriés ont été recrutés à coup des millions de nos francs, de nouvelles organisations ont été mises en place pour booster l’équipe afin d’atteindre l’ultime objectif. Malgré tout, il a fallu attendre 6 ans pour voir le rêve devenir une réalité.

Changement de  l’indice du foot guinéen:

Cette qualification du Horoya AC est aussi une bonne nouvelle pour le football guinéen. En attendant d’autres exploits de la formation de Matam, cette dernière permet à la Guinée  d’avoir automatiquement   2 représentants en Ligue des champions africaine l’année prochaine. Quant au vainqueur de la coupe nationale il représentera notre pays en coupe de la CAF comme ça été le cas depuis belle lurette.

De l’argent empoché:

Quoi qu’il arrivera dans ces phases de groupe le Horoya AC empochera une enveloppe financière de plus d’un million de dollars. Récompense de sa performance. Dans premier temps il recevra 500 000 dollars us avant la compétition et quand les choses sérieuses vont commencer il entrera en possession des 500 autres mille dollars us. C’est ce qu’on appelle le retour à l’investissement. C’est pour vous dire qu’ en football de haut niveau, rien ne s’improvise, le hasard n’a pas sa place, seule une bonne organisation paye. Le tirage au sort de ces phases de poule est prévu très prochainement. Espérons que les poulains de Victor Zvunka tomberont sur des adversaires moins coriaces afin de continuer à ecrire leur propre histoire dans le football guinéen en particulier et celle du continent en général.

BANF

 

 

Print Friendly, PDF & Email



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *