Le BL de Faya au bord de l’implosion : les frondeurs dénoncent ‘’dysfonctionnement…et détournement de fonds’’

Print Friendly, PDF & Email

A travers une conférence de presse animée ce lundi à la Maison commune des journalistes, 7 personnes se réclamant du Bloc Libéral (BL) ont fait de graves accusations à l’encontre de Dr Faya Millimouno, président de cette formation politique et de certains de ses plus proches collaborateurs.

Dans la déclaration, ils ont dénoncé des dysfonctionnements au sein de leur formation politique et également le détournement de fonds devant servir à l’organisation de leur congrès.  

« Aujourd’hui, nous constatons une attitude dictatoriale adoptée par Dr Faya Millimouno et certains de ses acolytes pour faire taire toutes les voix dissonantes en prenant des décisions qui sont entre autres la mise en place des commissions illégales… S’agissant de la gouvernance interne du parti, nous notons avec regret les dysfonctionnements répétés, qui ont entrainé le fonctionnement interne de notre parti. Notamment : la violation des statuts et règlements du parti, l’ethno-stratégie érigée en système de gouvernance interne, la volonté d’exclusion d’une certaine catégorie de personnes au profit d’autres, des prises de décisions téléguidées, l’impunité accordée à une certaine catégorie de personnes proches du président. Le cas le plus illustratif, ce sont les injures que beaucoup d’entre vous ont vu sur les réseaux sociaux, l’attitude sexiste dont madame Baldé Halimatou a été victime de la part d’un des vice-présidents du parti, l’opacité dans la levée du fonds et son utilisation aux activités du parti », a dit Thierno Boubacar Baldé, responsable de la jeunesse du BL.

Poursuivant, les frondeurs dénoncent le détournement de fonds au sein du parti, et des rencontres entre le président Faya Millimouno et le chef de l’Etat, le professeur Alpha Condé.

« C’est le cas d’un détournement qui a été découvert suite à l’organisation du récent congrès de notre parti. De nombreuses rencontres auxquelles le président a pris part. Notamment ses rencontres avec le président de la République que nous avons apprises par voie de presse, et qui n’a fait l’objet d’une information des membres », ont-ils déploré entre autres.

Mohamed Cissé       

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.