Le bureau du CASE de la CNSS enfin validé : “il ne s’agit donc plus de bilan mais d’avenir” (Malick Sankon) 

Print Friendly, PDF & Email

Une cérémonie pour la validation du bureau des cadres du Collectif pour l’Action Solidaire et Émergente (CASE) de la Caisse Nationale de Sécurité Sociale (CNSS) a eu lieu ce lundi 31 août 2020 à Kaloum. Objectif, promouvoir les acquis du Président Alpha Condé tout en informant et sensibilisant les populations sur ses perspectives afin de les convaincre à voter massivement en faveur du candidat du RPG arc-en-ciel. 

Selon le chef de la section syndicale de la CNSS, l’initiative CASE-CNSS a été prise depuis le lancement au jardin 2 Octobre du mouvement CASE.

« Cette initiative de la mise en place du bureau CASE-CNSS a été prise lors du lancement officiel dudit mouvement le 1er août 2020, afin d’accompagner le grand parti RPG Arc-en-ciel pour la victoire à la prochaine élection présidentielle du 18 octobre 2020. Ce bureau est composé des cadres de la Caisse Nationale de Sécurité Sociale engagés et déterminés à accompagner leur Directeur Général M. Malick Sankhon au soutien inlassable du candidat du RPG Arc-en-ciel à la présidentielle de cette année, le Professeur Alpha Condé », a-t-il indiqué. 

Composé des travailleurs de la CNSS, ce nouveau bureau CASE-CNSS compte en son sein 27 membres tous engagés à l’atteinte des objectifs du mouvement. Pour le Directeur Général de la CNSS Malick Sankhon, plus besoin de se voiler la face.

« Nous irons à la première élection de la 4e République avec le Président Alpha Condé dont la réponse à l’appel du peuple sera celle que nous attendons tous. Par devoir citoyen, en raison des enjeux majeurs et pour les grands défis qui nous interpellent, le président de la République doit écouter le peuple, le peuple qui ne marche pas, le peuple qui n’insulte pas, le peuple qui ne casse pas, le peuple qui ne menace pas. En écoutant le président de la CASE de la CNSS, je suis davantage rassuré. Je sais et en connaissance de cause, elle n’est jamais perdue. Les travailleurs de la CNSS, l’amicale des femmes de la CNSS, les jeunes de la CNSS sont de valeureuses personnes qui portent loin le message de paix, de cohésion, d’unité, mais aussi de victoire », a estimé le Directeur Général, ajoutant qu’il ne s’agissait plus de bilan mais plutôt d’avenir.

« Il ne s’agit plus de bilan à la CNSS car les retraités de cette institution savent bien faire la différence entre les conditions avant 2010 et leur situation depuis 2010. Les malades savent que pour les besoins de diagnostics, ils ne sont plus obligés de voyager, car en Guinée, à Conakry, ici à la CNSS il y a un centre doté d’équipements modernes à leur disposition. Il ne s’agit donc plus de bilan mais d’avenir. Cet avenir que nous souhaitons meilleur pour toutes les générations de notre pays qui sent peu à peu la saveur de l’émergence voulue par le Président bâtisseur Alpha Condé », dira-t-il.  

Maciré Camara 

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.