Le CNRD sur la voie de la création de patrie des possibles ! C’est quoi? [Maf

LE CNRD SUR LA VOIE DE LA CRÉATION DE PATRIE DES POSSIBLES ! C’EST QUOI ?

Ça c’est pour ceux qui demandent ce que le Colonel Mamadi Doumbouya fait pour les guinéens .
J’espère que tous ceux qui réclament ce projet sauront en tirer profit!

La patrie des possibles est la volonté politique du CNRD .
Une volonté qui a été présenté aux guinéens ,le 5 septembre 2021 lors de la déclaration de prise du pouvoir par le CNRD et Mamadi Doumbouya pendant cette transition démocratique .
La patrie des possibles est le rêve que veut partager le chef de l’Etat aux guinéens issus de toutes les classes sociales.
Au pouvoir, le Président du CNRD, aidé par tous les patriotes guinéens qui partagent son rêve, veut bâtir une patrie où le social, la justice et l’égalité des chances seront sa priorité.
La patrie des possibles est d’abord avant tout une volonté politique . Le projet de société du CNRD.
Quels sont les caractéristiques de la patrie des possibles ou quels sont les pilliers de la patrie des possibles ?

LES 4 PILLIERS DE LA PATRIE DES POSSIBLES

1.LE PILLIER DE L’EGALITÉ DES CHANCES À TOUS.

C’est la patrie où les individus disposent des mêmes chances, des mêmes opportunités de développement social.
C’est la patrie où votre origine sociale,ethnique, regionale, votre sexe, votre foi religieuse, les moyens financiers de vos parents, votre handicap physique, votre filiation politique ne seront pas un frein pour vous comme ce fut le cas sous les régimes précédent .
Depuis la prise pouvoir, par le CNRD toute les choses positives sont devenues possibles . Il est possible que les guinéens aient les mêmes chances sans tenir compte de certains facteurs qui ne dépendent pas d’eux.

2.LE PILLIER DE L’EGALITÉ SOCIALE

Dans la patrie des possibles, vous ne serez pas condamné à la pauvreté à perpétuité ou à l’abondance eternelle en fonction de votre classe sociale.
Dans la patrie des possibles, nous seront égaux devant l’accès à l’emploi, l’accès à la formation supérieure et professionnelle, l’accès aux marchés publics et l’accès à l’entretien d’embauche.
Dans la patrie des possibles, notre réussite scolaire et notre avenir professionnel dépendront de notre intelligence, de notre courage et de notre ardeur au travail et non de la famille dont on est issu, des milieux que fréquentent nos familles, de la place qu’occupent nos parents dans le cercle du pouvoir.
Dans la patrie des possibles un enfant de Mendiant peut rêver avoir le même destin qu’un enfant du quartier de la cité ministérielle .
Dans la patrie des possibles, les guinéens seront égaux devant le travail, l’accès aux soins médicaux, devant l’éducation.
Cela sera possible dans la patrie des possibles.

3.LE PILLIER DE LA RÉPARATION DE L’ASCENSEUR SOCIAL

Dans la patrie des possibles, est entraîne de réparer l’ascenseur social qui était en panne.
Cette panne de l’ascenseur social oblige les guinéens à prendre l’escalier de service en baffouant certaines valeurs sociales.
Pour s’en sortir, les gens sont obligés de prendre l’escalier du militantisme servile et laudatif du pouvoir, l’escalier de la compromission morale et de la perte de la dignité qui touche les jeunes filles et les jeunes garçons.
L’escalier qui veut que pour avoir accès à un marché public, il faut concéder 30% de vos gains à celui qui l’octroi.
Dans la patrie des possibles, lorsque l’ascenseur social sera réparé, toutes ces antivaleurs disparaîtront.
On pourra partir du bas pour accéder au sommet par son seul talent.
A la loi du plus fort, nous proposerons la loi du meilleur.
Et cela lorsque CNRD reparera l’ascenseur social.

4.LE PILLIER DE LA GESTION EXEMPLAIRE DE L’ETAT.

Le pari de CNRD c’est de mettre en place un Etat exemplaire, solidaire, juste et équitable.
Un Etat social, démocratique, transparent qui allie justice sociale et contrôle de la finance, qui promeut la technologie sans renier ses valeurs traditionnelles. Comme le Japon.
Un Etat qui sera exemplaire dans la lutte contre les discriminations.
Un Etat où l’accès à la fonction publique se fera sur le mérite.
Un Etat où l’on accorde la bourse et des logements aux élèves et aux étudiants les plus méritants.
Un Etat où la nomination de hauts fonctionnaires devra se faire selon la compétence et le talent.
Un Etat où on mettra fin au népotisme où les fils de pauvres vont accéder aux emplois supérieurs sans être pistonnés.
Un Etat où les grands marchés publics de l’Etat ne devraient plus être l’affaire d’une poignée d’hommes ,les mêmes qui sont à la fois hommes d’affaire,hommes politiques, dirigeants d’institutions et souvent membres d’une même famille.
Un Etat où la séparation des pouvoirs sera une réalité.
Un Etat où le respect de la Constitution et des lois par les gouvernants sera une réalité.

Pour le colonel Mamadi Doumbouya , il ne faudrait pas prendre ce rêve qu’il nous partage comme de la démagogie.
Il ne faudrait pas non plus croire que c’est impossible de bâtir la patrie où on peut partir du bas pour accéder au sommet malgré les obstacles qui se présentent devant nous.
Il nous rappelle cette citation de d’Henri Ford qui disait que lorsque tout semble aller contre vous souvenez vous que les avions decollent toujours face au vent.
Ce qui veut dire que lorsque vous semblez être confronté à des Forces négatives dans votre évolution, battez vous et vous aurez la possibilité d’y arriver.

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.