Le CNT adopte 36 mois ! Preuve d’une démocratie participative et d’une séparation des pouvoirs en marche…

Print Friendly, PDF & Email

🔴TRIBUNE] L’opinion publique nationale et internationale ont désormais une idée précise sur la durée de la transition guinéenne. Dans la mesure où ce mercredi 11 mai 2022 le Conseil national de transition (CNT) a adopté une résolution historique fixant le désormais délai pour le retour à l’ordre constitutionnel à 36 mois initialement fixé à 39 par les forces vives de la Nation .

Comme on le voit, tout à été mis en œuvre afin que toutes les sensibilités socio-politiques de notre pays , de la base au sommet, se reconnaissent dans ce chronogramme tant attendu par les uns et les autres .

Il convient par ailleurs de ne pas confondre l’ouverture de la transition et le délai requis pour le retour à l’ordre constitutionnel qui vient d’être fixé à 36 mois alors que le délai pour le retour à l’ordre constitutionnel ne commencera à courir qu’à partir de la date de la promulgation de la résolution par le Président de la transition, Son Excellence le colonel Mamadi Doumbouya .

En d’autres termes et dans un français facile, les 36 mois commenceront à courir le jour où le colonel Mamadi Doumbouya prendra un décret pour dire que la résolution relative au délai de la transition adoptée aujourd’hui par le CNT est EXÉCUTOIRE bien qu’une certaine opinion trouve peu le délai de 36 mois au regards des maux dont souffre la Guinée.
En attendant ce jour, le bureau du conseil national de la transition doit officiellement transmettre ladite résolution au Gouvernement .

Chaque jour qui passe, les Guinéens se rendent à l’évidence que la promesse du Colonel qui consiste à rendre le pouvoir aux civils à l’issue d’élections crédibles et transparentes n’est pas un vain mot mais un comportement quotidien à travers des actes concrets .

Alors, toutes et tous derrière le Colonel-Président ( qui n’est candidat en rien et pour rien… ) pour une transition réussie qui marquera le retour de la Guinée dans le concert des Nations.

Pour terminer rappelons-nous de nos réalités de vies avant le 5 septembre , car la patience et reconnaissance profite aux croyants…

Par votre serviteur Lansana Diawara

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.