Cheick Touré à Alexandrie : ‘’je suis là bien que mon passeport diplomatique est confisqué…’

Print Friendly, PDF & Email

Présent à Alexandrie depuis quelques jours pour soutenir le Syli national qui affronte ce dimanche le Burundi au compte de la 3è journée de poule de la 32è édition de la CAN 2019, le député uninominal de Kaloum, Cheick Touré s’est confié ce samedi 29 juin à notre envoyé spécial basé à Alexandrie. Selon lui, en tant qu’élu du peuple, il a voyagé avec un passeport ordinaire ”parce que mon passeport diplomatique qui se trouve être confisqué par le président Alpha Condé”.

« Le motif de ma présence ici à Alexandrie, c’est de venir soutenir le Syli national de Guinée en ma qualité de bon guinéen patriote. C’est moi-même qui ai acheté mon billet et mes frais d’hôtel sont également à ma charge. Aussi, bien que mon passeport diplomatique reste encore confisqué à la Présidence de la République, j’ai tenu à être là avec un passeport ordinaire pour apporter mon soutien moral à notre onze national pour qu’il se qualifie pour le tour suivant. Je précise que ça fait pratiquement six mois que mon passeport diplomatique a été fait, mais il se trouve qu’il est confisqué à la Présidence de la République par le président Alpha Condé lui-même. Je ne sais pas pourquoi on peut confisquer le passeport diplomatique d’un élu du peuple. C’est un droit, raison pour laquelle je demande à ce qu’on me le rende le plus rapidement possible. Tout le monde sait que quand on est député, on a droit à un passeport diplomatique. Et selon mes informations, le président Alpha Condé a confisqué mon passeport à cause de mes récentes déclarations relatives à l’affaire à la concession du Port de Conakry », déclare-t-il.

Poursuivant, il a tenu à s’adresser aux joueurs du Syli national en ces termes : « le conseil que je peux aujourd’hui donner aux joueurs, c’est qu’ils doivent savoir qu’ils sont venus défendre l’intérêt de tout un peuple et ils doivent soigner l’image de la Guinée. Aujourd’hui, l’équipe nationale reste le seul élément qui unit toutes les composantes de la nation guinéenne. Donc, les joueurs doivent être conscients en ayant à l’idée qu’ils sont venus pour défendre leur pays… »

Par Youssouf Keita, envoyé spécial à Alexandrie (Egypte)   

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.