Connect with us

Politique

Le député Sidiki Cissé à propos de Kaporo-rails : ‘’c’est un avertissement pour les Guinéens qu’on ne peut pas s’installer n’importe où’’ 

Dans un entretien qu’il a accordé mercredi à la rédaction de Mediaguinee.com, le député uninominal de Fria au compte du Rpg arc-en-ciel (parti au pouvoir), Sidiki Cissé s’est dit désolé de ce qui arrive actuellement aux déguerpis du site de Kaporo-rails, ajoutant que l’acte servira d’exemple aux Guinéens désireux de s’installer dans les domaines réservés de l’État.

« Je déplore un peu ce qui arrive maintenant à ceux qui ont vu leurs maisons cassées. Mais, je dirais aussi que c’est un avertissement pour les Guinéens qu’on ne peut pas s’installer n’importe où et n’importe comment. »

Parlant de la légalité de ces habitants et la manière dont l’opération est effectuée, le premier vice-président de la commission Santé, jeunesse et Sport de l’Assemblée nationale, a annoncé qu’il n’y a aucune raison de les dédommager car, selon lui, ces personnes ont été initialement accompagnées lors de l’opération de 1998.

« Quand on parle de l’ancien Kaporo-Rails, les gens ont été déguerpis et il semblerait qu’ils ont été dédommagés. Alors, si ce sont les mêmes personnes qui sont revenues ou ce sont d’autres personnes qui sont venues s’installer là-bas, je ne vois pas comment l’Etat pourrait les dédommager. Une zone qui a été déguerpie, on vous donne des moyens de quitter, si vous revenez encore, vous pensez que ça peut continuer comme ça ? », s’interroge-t-il.

Répondant à la question relative au geste de 10.000.000 de francs guinéens du chef de file de l’opposition républicaine, Cellou Dalein Diallo aux déguerpis de Kaporo-rails, l’honorable Cissé a indiqué qu’il devrait penser également aux premiers déguerpis sous la gouvernance Conté.

« Et ceux qui ont été déguerpis en 1998, ce ne sont pas de victimes ? Je trouve que c’est normal mais,  j’aurais préféré aussi qu’il pense aussi aux autres de 1998. Je lui demande de penser à ceux-là encore. »

 Mohamed Cissé

+224 623-33-83-57

 

Continuer la lecture
Cliquer ici pour Commenter

Laisser un commentaire

Suivez-moi sur Facebook

Suivez-moi sur Twitter