Le détenu ‘’Mamadou Oury Barry est décédé d’une mort naturelle…’’ à l’hôpital Ignace Deen (Ministère de la Justice)

Print Friendly, PDF & Email

Une nouvelle version dans la mort du détenu Mamadou Oury Barry. Dans un communiqué, le Ministère de la Justice garde des Sceaux, à travers son service de presse et Communication a indiqué lundi que ‘’le défunt est décédé d’une mort naturelle liée à une occlusion intestinale et une anémie bioclinique au Service des urgences de l’Hôpital Ignace Deen’’. Communiqué…

Le Ministère de la Justice informe l’opinion qu’un cas de décès a été enregistré à la Maison Centrale de Conakry dans la matinée du samedi 16 janvier 2020.

Il s’agit du détenu Mamadou Oury BARRY, placé sous mandat de dépôt du 5 août 2020, pour coups et blessures volontaires, par le Tribunal de Première Instance de Dixinn.

Le défunt est décédé d’une mort naturelle liée à une occlusion intestinale et une anémie bioclinique au Service des urgences de l’Hôpital Ignace Deen.

Le Ministère de la Justice présente ses condoléances à la famille éplorée et précise qu’une autopsie peut être demandée par celle-ci.

Pièces Jointes :

-Copie mandat de dépôt

-copie déclaration de décès

Fait à Conakry, le 18 Janvier 2021

Service de Presse et de la Communication

Sekou KEITA

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.