Le FNDC a désormais un nouveau coordinateur qui n’est pas Sano

Print Friendly, PDF & Email

La page Abdourahmane Sano semble être tournée dans l’histoire du front national pour la défense de la constitution (FNDC) si l’on s’en tient à la déclaration rendue publique ce samedi, 20 février 2021 par un collectif des coordinateurs du front anti 3è mandat, à la Maison de la Presse.

 A en croire au porte-parole dudit collectif,  la paternité du FNDC n’appartient à personne. « C’est une idéologie,  observer et analyser la situation sociopolitique du pays et avoir une certaine directive des choses et se mettre à l’œuvre afin d’aider la nation pour son bon fonctionnement », soutient-il.

A partir de maintenant,  Abdourahmane Sano et son équipe ne sont plus responsables du FNDC et ne sont désormais que des simples membres s’ils décident d’y rester, signe et persiste le collectif, avant d’annoncer qu’ils (Sano et Cie) sont par contre remplacés par Mohamed Bachir Diallo.

A peine plébiscité, le jeune coordinateur a décliné les motifs qui l’ont poussé à remplacer Abdourahmane Sano.

« C’est suite aux défaillances, pourquoi ne pas dire l’irresponsabilité de Monsieur Abdourahmane Sano dans l’ancienne structure qui nous ont poussé à lui retirer le tablier », dit le nouveau coordinateur. 

Il reste à savoir si le géant Abdourahmane Sanoh se pliera à cette décision du collectif des jeunes coordinateurs du mouvement qu’il dirige depuis plus d’un an.

Yamoussa Camara 

+224 657851102

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.