Connect with us

Divers

Le FNDC dit avoir transmis à la CPI un courrier contre les autorités et les forces de défense et de sécurité

Published

on

Visiblement très engagés à empêcher le président Alpha Condé de changer la constitution, les membres du front national pour la défense de la constitution (FNDC) ont tenu une plénière, ce mardi à leur siège à Kipé, en banlieue de Conakry.

Au cours de cette plénière qui a duré 1 heure, les membres du FNDC ont annoncé avoir saisi la cour pénale internationale (CPI) afin de prendre acte des agissements du gouvernement guinéen, et aussi de surveiller les actions et les comportements des forces de défense et de sécurité guinéennes.

Selon le porte-parole de circonstance Sékou Koundouno, le ‘’FNDC décide de procéder à la transmission d’un courrier à la cour pénale internationale dans sa section d’exécution et crime de masse afin qu’elle prenne acte des agissements de nos autorités et qu’elle puisse surveiller aussi les actions et les comportements de nos forces de défense et de sécurité« .

Parlant des actions envisagées par le FNDC pour tenir tête au régime Condé, Koundouno de souligner : « dans les heures et jours qui vont suivre, d’importantes actions d’envergures seront enclenchées afin d’atténuer définitivement le rêve et le cauchemar de monsieur Alpha Condé et son clan« .  Rappelant que désormais les membres du FNDC se retrouveront chaque jour si possible pour analyser la situation.

Elisa Camara

+224 654 95 73 22

 

Print Friendly, PDF & Email
Publicités
Continuer la lecture
Advertisement
1 Comment

1 Comment

  1. Momo Sylla

    1 octobre 2019 at 17 h 36 min

    Ces gens là sont des cinglés.
    La CPI n’est plus crédible dépuis qu’elle s’est agenouillée devant les Americains.
    Vous êtes des détraqués. Ce referendum aura bel et bien lieu car seul le peuple est souverain.

Laisser un commentaire

Publicités

Suivez-moi sur Facebook