“Le FNDC n’a d’autre choix que de reprendre ses manifestations pacifiques” (Cellou Dalein)

Print Friendly, PDF & Email

Les opposants au régime Alpha Condé restent intransigeants sur leur volonté de reprendre les manifestations de rue après le Ramadan. Plusieurs déclarations allant dans ce sens pullulent sur la toile.

Sur sa page Facebook, Cellou Dalein Diallo, membre du comité de pilotage du front national pour la défense de la constitution (FNDC), qui accuse le pouvoir de profiter du Covid-19 pour arrêter les responsables du FNDC, estime que ses pairs et lui, n’ont de choix que de reprendre la rue.

« En dépit de la forte propagation du Coronavirus, y compris dans les prisons, malgré la trêve observée par le FNDC en raison de la pandémie, et les appels lancés par l’ONU et l’OMS à désengorger les prisons, Alpha Condé continue de faire arrêter et séquestrer des cadres du FNDC. 

Plus de 200 membres de notre coalition croupissent aujourd’hui dans les prisons infectées du pays. Pour obtenir l’arrêt de ces persécutions et la libération de ses partisans, le FNDC n’a d’autre choix que de reprendre, dès après le carême, ses manifestations pacifiques », a écrit le leader de l’UFDG sur sa page Facebook.

A rappeler que le gouvernement guinéen, à travers le ministère de la sécurité a déjà réagi à cette menace du FNDC. Dans un communiqué daté du 22 mai 2020, le département de la sécurité a mis en garde contre les “fauteurs de trouble”.

Thierno Sadou Diallo 

+224 662 76 75 74

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

error: Le contenu est protégé !!