Le FNDC réclame l’ouverture d’un cadre de dialogue, avec la facilitation de la CEDEAO (déclaration)

Après avoir suspendu sa manifestation du 23 juin dernier pour prendre part au cadre de dialogue ouvert lundi dernier par le gouvernement guinéen, les membres du Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC) à l’occasion d’un point de presse qu’ils ont animé ce vendredi 1er mai 2022 à Ratoma Bonfi, ont dénoncé ce qu’ils qualifient de « parodie de rencontre», visant à servir que d’élément de communication au CNRD et à son gouvernement. 

Dénonçant l’absence notoire de volonté politique du CNRD de diligenter le retour à l’ordre constitutionnel et les manœuvres dilatoires auxquelles recourt la junte, le FNDC décide de prendre à cet effet toute sa responsabilité citoyenne pour exiger le retour à l’ordre constitutionnel dans un délai raisonnable. Ci-dessous, la déclaration…

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.