Le général a passé la nuit en prison

Print Friendly, PDF & Email

Arrêté hier sans management à Conakry, l’artiste engagé Elie Kamano a passé sa première nuit en prison, à l’escadron mobile No3 de Matam. Accusé d’incitation à la violence, “le général” Elie, comme l’appellent ses fans, avait appelé dans ses posts à manifester pour la réouverture des classes, fermées pour cause de grève des enseignants. Le reggaeman guinéen avait misé sur l’autoroute, axe réputé proche du pouvoir, pour se faire entendre dès mercredi prochain. Déjà, il a pris contact avec son avocat qui a promis de se battre pour obtenir sa libération.

Par Mediaguinee

  1. Sylla 5 ans il y a
    Repondre

    Liberez ce faux general.
    Elie Kamano est un militant de l’opposition.
    Il se comporte comme un militant.
    Il est devenu un politicien. C’est un faux general.Il est lakudu.

    • Phœnix 5 ans il y a
      Repondre

      Élie Kamano est un militant de l’opposition et vous alors un sympathisant du système ? Vaut-il le mérite d’être au arrêt ? Tout compte fait c’est un triste discrédit fait à l’autorité et puis croyez-moi c’est une publicité de plus que vous lui faites.

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.