Le journaliste Ibrahima Sadio Bah condamné à six mois de prison ferme

Print Friendly, PDF & Email

L’affaire opposant le président de la Fédération guinéenne de football (Féguifoot) Mamadou Antonio Souaré à Ibrahima Sadio Bah a connu sa première sentence. Ce jeudi, le juge Alphonse Charles Wright a condamné le journaliste sportif à 6 mois de prison ferme et 500 000 francs d’amende pour ‘’diffamation, injures publiques, et dénonciation calomnieuse”.

Sur l’action civile, selon Guinee7, le prévenu a été condamné au paiement d’un montant symbolique de 20 000 francs guinéens à la partie civile et ordonné la publication de cette décision dans trois médias en ligne du pays.

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.