Le kountigui Sounah Yansané aux femmes : ‘’ouvrez vos bras et accueillez vos semblables’’

Print Friendly, PDF & Email

Le nouveau kountigui de la Basse Guinée Elhadj Nana Sounah Yansané a organisé samedi 14 décembre 2019 à son domicile à Boulbinet un sacrifice pour la paix, l’unité en Guinée. Ont pris part à la cérémonie, les jeunes de la Basse Côte, les sages des cinq communes de Conakry et de certaines préfectures et le vice-maire de la commune de Kaloum Bozie Bangoura. L’objectif de ce sacrifice visait à appeler les fils de la Guinée et plus particulièrement ceux de la Basse Côte à prôner la paix et la cohésion sociale et bannir l’ethnocentrisme.

Après la lecture du Saint Coran, Elhadj Souna Yansané a appelé les fils de la Guinée à se donner les mains.

« Il faut qu’on se donne les mains et arrêtons l’ethnocentrisme. À chaque fois moi je suis Soussou, moi je suis Malinké, moi je suis Forestier ou bien Peulh, il faut qu’on arrête de dire ça dans ce pays. Puisse Dieu nous enlever cela de notre cœur. Fasse Dieu que le Guinéen se considère comme un Guinéen autant que ses frères guinéens afin qu’on soit unis. Et c’est la raison de ce sacrifice », a-t-il dit.

Poursuivant, il a appelé les jeunes à respecter les sages et les dirigeants.

« Il y a beaucoup d’insulteurs de chefs parmi nous, qui sont nos enfants et nos petits-enfants. Les savants ne sont pas respectés et les sages ne sont pas respectés. Est-ce qu’on ne ferait pas mieux de s’asseoir et réfléchir ? Nous avons un gouvernement et je jure que si le président n’est pas en paix le pays ne sera pas en paix. Le gouvernement et nous, sommes tous guinéens. Le gouvernement veut la paix mais cette paix doit venir de nous. Je souhaite qu’après ce sacrifice tout le monde mette la Guinée au-dessus, qu’on laisse nos intérêts personnels de côté et qu’on mette la Guinée au-dessus car la guerre n’a aucune utilité », a estimé Sounah Yansané avant de s’adresser aux femmes en ces termes : « il n’y a personne de plus compatissant dans ce pays que vous les femmes. Que Dieu vous préserve vous et vos époux et vos enfants ainsi que vos frères. Tout cela ne sera possible que si vous les femmes qui êtes l’enclume de ce monde vous vous donnez les mains. Si vous vous donnez les mains, vos époux et vos frères qui se trouvent dans le gouvernement et ailleurs se donneront les mains. Mais si vous ne faites pas cela il n’y aura pas d’union. Fasse Dieu que vous puissiez sauvegarder la paix. Levez-vous et unissez vos fils, vos frères et vos époux afin qu’ils partagent le même esprit. Les sages vous y aideront. Faisons-en sorte de changer la situation de la Guinée. Ouvrez vos bras et accueillez vos semblables d’une autre ethnie en vue de faire d’eux vos frères et vos partenaires afin de stabiliser ce pays », a fait remarquer le sage.

Maciré Camara

 

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.