Le litre d’essence à 9000 Gnf : Faya Millimouno du BL remonté comme une pendule

Print Friendly, PDF & Email

Dans le cadre des mesures d’accompagnement en cette période d’état d’urgence en Guinée, à travers un décret rendu public dans la soirée de ce mardi 31 mars 2020 le prix du carburant est passé de 10.000 à 9000 de nos francs à la pompe. Une baisse critiquée par bon nombre de citoyens, qui trouvent cette baisse insuffisante.

Joint au téléphone par Mediaguinee, ce mercredi 1er avril, le président du Bloc Libéral-BL en abrégé, Dr Faya Lansana Millimouno a déclaré que c’est une preuve éloquente du caractère insoucieux mais aussi criminel de la gouvernance d’Alpha Condé. Il a aussi et surtout rappelé qu’il ne revient qu’au peuple de Guinée de se lever comme un seul homme pour mettre fin à sa propre souffrance.

« A chaque fois qu’on dit Alpha Condé et sa bande de criminels, ils ne sont pas bons, les gens veulent faire passer pour un problème de politique, c’est non. Et il y en a qui vont faire passer sur l’angle ethnique, c’est non. Alpha Condé et sa bande de criminels ne sont que des criminels. Lorsque nous allons les avoir hors d’état de nuire, nous allons respirer. Si non on est tenu au cou » a-t-il martelé.

« Pour la petite histoire, ce n’est pas de l’aumône que le gouvernement fait au peuple de Guinée. On a choisi l’option de faire flotter le prix du carburant en tenant compte du prix du baril sur le marché international. Nous sommes en train de passer sous la barre de 20 dollars le baril sur le marché international » a rappelé Dr Faya Lansana Millimono.

Et d’ajouter que le carburant est monté à la pompe à 10.000 gnf au moment où le baril était à 67 dollars : « Il est clair que si on n’avait qu’à faire à un gouvernement qui n’a, ne serait-ce qu’un micro de sympathie, d’honnêteté, de patriotisme, on n’aurait vu le carburant baissé autour de 3000 gnf ou 4000 gnf. »

Alpha Condé et sa bande de criminels veulent profiter encore de cette occasion pour s’enrichir davantage. 

 Au moment où la Guinée est prise au cou, Dr. Faya lâche : « Les Guinéens sont atteints d’une pauvreté extrême, le secteur de transport étant névralgique. Alpha Condé et sa bande de criminels veulent profiter encore de cette occasion pour s’enrichir davantage. Ils ne sont déjà pas satisfaits d’avoir porté à plus de 4 milliards de dollars de dette extérieure. Ce qui est une augmentation de 3 milliards dont les Guinéens se posent la question où c’est parti. Ils ne sont déjà pas rassasiés après avoir passé de 12 millions de tonnes de bauxite exportées par an, à plus de 120 millions de tonnes exportées par an sans que les revenus d’exploitation de la bauxite ne montrent une petite augmentation ».

Comme si cela ne suffisait pas : « C’est le peuple de Guinée qui doit se lever. C’est-à-dire à chaque fois qu’on dit Alpha Condé et sa bande de criminels, ils ne sont pas bons, les gens veulent faire passer pour un problème politique, c’est non. Et il y en a qui vont faire passer sur l’angle ethnique, c’est non » a précisé le leader du BL.

Plus loin : « Nous sommes là face à une gouvernance des plus moralement basses. Je dirai que c’est une calamité aujourd’hui dans notre pays. Il y a vraiment des questions qu’il faut se poser. Et si nous ne faisons pas attention la pandémie de coronavirus ne laissera aucun guinéen vivant » conclut-il.

Elisa Camara

+224 654 95 73 22

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.