Connect with us

International

Le médecin qui a aidé à traquer Ben Laden privé de carte d’identité

Published

on

Les autorités pakistanaises refusent de renouveler les cartes d’identité de la famille de Shakeel Afridi, le médecin qui a aidé à localiser Oussama Ben Laden, et qui est emprisonné depuis plus de cinq ans au Pakistan, a-t-on appris auprès de son avocat.

Le Dr Afridi avait organisé une fausse campagne de vaccination contre l’hépatite C qui avait servi de couverture pour confirmer la présence de Ben Laden, le chef d’Al-Qaïda, tué le 2 mai 2011 par les forces spéciales américaines à Abbottabad, une ville de garnison pakistanaise.
Mais peu après le raid, le médecin avait été arrêté par les autorités pakistanaises. Jugé pour liens avec des extrémistes – un chef d’accusation largement considéré comme fantaisiste – le médecin a été condamné à une peine de 33 ans de prison, réduite par la suite à 23 ans.
D’après son avocat Qamar Nadim, les autorités refusent de renouveler la carte d’identité de son épouse, qui a expiré en décembre dernier, au motif que la carte d’identité de son mari n’est elle-même plus valable depuis 2014.
Le Dr Afridi est lui aussi privé de nouvelle carte d’identité. La même mesure touche les deux enfants du médecin qui se sont vu, eux aussi, refuser le renouvellement de leurs papiers, selon l’avocat.
Le ministère pakistanais de l’Intérieur n’a pas réagi.

Source: Belga

 

Print Friendly, PDF & Email
Continuer la lecture
Advertisement
Cliquer ici pour Commenter

Repondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *