Connect with us

Societé

Le Ministère du Plan a organisé un atelier de mise en cohérence du PASANDAD et du PNDES

Published

on

Dans le cadre de la finalisation du Plan National de Développement Economique et Social 2016-2020 (PNDES), le Ministère du Plan et de la Coopération Internationale a organisé un atelier de mise en  cohérence  du PASANDAD et du PNDES, le mercredi, 08 février 2017.

L’objectif de cet atelier  vise à établir la cohérence macroéconomique du PASANDAD et du PNDES ; harmoniser les effets attendus et la matrice des actions prioritaires  et rationaliser le volume et les coûts des activités retenues.

La cérémonie d’ouverture était placée sous la présidence de Monsieur le Secrétaire Général  dudit Ministère, qui au nom de Madame la Ministre du Plan et de la Coopération Internationale a remercié les participants pour leur présence à cette rencontre. Il a ensuite situé le contexte avant d’inviter ceux-ci à plus de concentration et d’efforts d’analyse afin de corriger les insuffisances qu’ils auront relevées en matière de cohérence entre les deux outils de gestion de développement. Pour terminer, il a adressé sa gratitude aux partenaires techniques et Financiers notamment le PNUD, la BAD, la FAO et la Banque Mondiale pour leur appui au processus d’élaboration du PASANDAD et du PNDES.

Les travaux ont commencé par la présentation du PNDES dans ses grandes lignes, portant sur les traits caractéristiques, la dynamique de développement, les choix stratégiques et les  articulations du PASANDAD et du PNDES par le Consultant, et le cadrage macro budgétaire, qui a fait un rappel de la croissance au cours de la période 2016-2020 qui se situera au tour de 7,4% à l’horizon 2020. Pour le secteur primaire, il est de 6,5% contre 5,1% actuellement. L’agriculture en particulier, atteindra 7,5% contre 6% a-t-il indiqué.

Après ces deux présentations, les débats ont permis d’échanger sur des questions de compréhension des données du cadrage macro-budgétaire, l’évolution des diverses tendances sur l’accélération de la croissance, la méthodologie de prise en compte des prévisions annoncées, l’activité de surveillance au niveau du secteur de la pèche, la visibilité du PNIASAN dans le PNDES et les notions d’agropole et d’agro-industrie.

L’atelier est arrivé, avec l’accord de l’équipe technique du PASANDAD, à la conclusion que la mise en cohérence tant souhaitée du PNDES et du PASANDAD, pour que le PNDES revête son caractère fédérateur, est aujourd’hui effective grâce aux travaux réalisés avant la rencontre, et aux contributions faites au cours des débats. Il a par ailleurs,    recommandé que le Bureau de Stratégie et de Développement (BSD) du secteur agricole soient davantage informé des résultats du cadrage macroéconomique et budgétaire.

Le Service de la Communication 

Print Friendly, PDF & Email
Publicités
Continuer la lecture
Advertisement
Cliquer ici pour Commenter

Laisser un commentaire

Publicités