Le ministre Boubacar Barry après l’annulation de son arrêté : ‘’les instructions du président sont fondées’’

Print Friendly, PDF & Email

Récemment le ministre du Commerce, Boubacar Barry ‘’Bic up’’ a pris un arrêté pour fixer le prix du pain et de la farine. Suite à cet arrêté et sur instruction du Président de la République, Pr Alpha Condé, cet arrêté a été purement et simplement annulé.  

Au cours d’une rencontre qu’il a eu ce mardi, 19 janvier 2021, dans les locaux de son département avec les acteurs (président de l’union professionnelle des boulangers ainsi que le président de la coopérative nationale des boulangers, pâtisserie de Guinée) pour qu’ils puissent continuer à sensibiliser les populations au respect strict des dispositions préalables qui consistaient à vendre le pain à son prix initial, il s’est prononcé sur l’annulation de son arrêté.

« Ce qu’il ne faut pas perdre de vue, c’est que le Président de la République a des préoccupations que peut-être nous, nous n’avons pas pris en compte lorsque nous avons décidé avec les industriels et les boulangers de voir cette structure des prix. Le président a estimé que compte tenu de la pandémie et des conséquences de la pandémie sur les activités économiques du pays et de toutes les entreprises, ce n’était le ni le moment ni la période pour perturber le marché ou créer de la surenchère.

Donc il a donné des instructions fermes dans ce sens. Et comme moi, je suis au service du Président de la République, en tant que ministre chargé du Commerce, donc d’appliquer la politique du gouvernement, conformément aux engagements du président vis-à-vis de la population, je reçois des instructions et je les exécute. Et les instructions sont fondées. Je suis d’accord avec le Président de la République, c’est pourquoi j’ai pris cet acte. »

Youssouf Keita

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.