Le ministre Damantang Camara “pourrait retourner à son bureau les prochains jours”

Print Friendly, PDF & Email

Déclaré malade de Covid-19 depuis le 6 avril dernier, le ministre de la sécurité et de la protection civile Damantang Albert Camara peut remercier le ciel et les médecins soignants. Il pourrait reprendre du service prochainement après plusieurs jours de traitement à Donka. Il était le 2è ministre du gouvernement Kassory à tomber malade de cette pandémie après son collègue des Travaux Publics Moustapha Naïté.

“Testé positif au COVID 19. Sous traitement à présent. Pas de psychose. Le cabinet du MSPC est mobilisé pour assurer l’intérim. Respectons les mesures barrières”, écrivait-il sur sa page Facebook.

Le patron des flics guinéens pourrait rejoindre sa résidence ce lundi où il observera sa période de convalescence.

“Contrairement aux fausses allégations qui circulent sur la toile depuis 24h le Ministre Damantang Albert CAMARA poursuit tranquillement son traitement au centre de traitement épidémiologique de Donka comme tout autre malade du COVID 19. Sa vie est hors de danger. Le patron de la sécurité pourrait d’ailleurs retourner à son bureau les prochains jours pour continuer son combat de sauvegarde des personnes et de leurs biens selon le Directeur Général de la Police Nationale Ansoumane Camara Bafoe qui vient d’échanger avec lui”, souligne le Ministère de la Sécurité sur sa page Facebook.

Selon l’Agence nationale de sécurité sanitaire (ANSS), la Guinée compte 579 cas positifs au Coronavirus dont 87 guéris et 5 décès depuis le 12 mars dernier.

Elisa Camara

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.