Connect with us

Politique

Le ministre Mouctar Diallo dit ‘’Oui à une nouvelle Constitution si…’’ 

Après plusieurs jours à Pita, en Moyenne Guinée, fief l’UFDG pour vanter les mérites du président Alpha Condé, l’ex-opposant et président des nouvelles forces démocratiques (NFD), Mouctar Diallo dit être favorable à une nouvelle constitution devant permettre au chef de l’État actuel de continuer de diriger le pays si elle « peut aider à la qualification des institutions, améliorer l’organisation et le fonctionnement de notre État’’. Ajoutant ‘’que cela soit le souhait du peuple de Guinée, oui pourquoi pas ? ».

Intervenant, ce mercredi, 27 avril, chez nos confrères d’Espace fm, le ministre de la Jeunesse et de l’emploi jeune, l’initiateur « d’un mois de reconnaissance du Fouta Djallon au président Alpha condé », a parlé d’une parfaite réussite de son événement. Il a pointé ensuite du doigt les partisans de la principale formation politique de l’opposition (UFDG) qui, selon lui, sont passés par mille manières pour ‘’saboter l’initiative’’.

 » Nous avons fait une belle démonstration des braves populations du Fouta pour dire que le Fouta est très reconnaissant au président Alpha Condé. Mais, c’est aussi une démonstration pertinente que l’UFDG est en perte de vitesse. Tous les efforts fournis par l’UFDG pour nous déstabiliser, pour saboter notre événement… Ici, à l’Assemblée générale de l’UFDG, ils ont proclamé haut et fort qu’ils vont démontrer que Pita est la capitale de l’opposition et que, c’est un fief imprenable. Ils ont parié et juré que notre manifestation ne sera pas une réussite », dit-il.

Mohamed Cissé 

 

 

 

Print Friendly, PDF & Email
Continuer la lecture
Advertisement
Cliquer ici pour Commenter

Laisser un commentaire

Publicités

Suivez-moi sur Facebook