Le ministre Naité sur les chantiers routiers à Conakry : ‘’nous sommes heureux de constater que les travaux avancent bien’’

Print Friendly, PDF & Email

En compagnie d’une forte délégation de son département, le ministre des Travaux Publics, Moustapha Naité a visité ce lundi 18 novembre, quelques chantiers routiers en exécution à Conakry. De la route pont 8 novembre jusqu’à Belle-Vue qui doit être élargie en 2×2 en passant par les 10 carrefours en reconstruction et la transversale située entre l’Auto-route Fidèle Castro et la route le Prince, tout a été visité par le ministre et sa suite en présence des responsables des entreprises en charge des travaux.

Au cours de cette visite qui a durée plusieurs heures, le ministre a constaté de visu le niveau d’avancement desdits travaux, avant d’indiquer : « Nous sommes ce matin au niveau des carrefours de Cosa, Sangoyah, Enta, Enco 5, T4, T5 pour l’avancement des travaux. Il vous souviendra il y a près de deux mois, le chef de l’Etat lors d’une de ses visites de terrain avait constaté que les différents carrefours étaient très dégradés à la sortie des saisons des pluies. Donc, l’instruction a été donnée de revoir la construction de ces grands carrefours qui représentent aujourd’hui des points d’embouteillages énormes et de difficultés pour les usagers. Donc, nous avons entamé ce vaste chantier de reconstruction des différents carrefours qui sont aujourd’hui très délabrés et qui ont été revêtus par le bitume. Donc, avec la saison des pluies des années passées, ces carrefours ne tiennent plus et nous avons décidé au niveau du Ministère des Travaux publics, après l’avis des ingénieurs des ponts et chaussées de revoir la construction de ces carrefours et les faire en béton armé à l’image de ce qui a été réalisé au carrefour de Matoto. Donc, c’est ce travail qui a été entamé et nous sommes heureux de constater qu’après un mois de démarrage des travaux, que cela progresse très bien », dira-t-il, avant de déplorer les difficultés que les usagers connaissent en ce moment de ces travaux.

Dans le but de soulager les usagers, dira-t-il, « nous allons recevoir les plans de déviation avec les entreprises et la sécurité routière pour voir comment on peut mieux organiser ces différents chantiers pour permettre aux usagers de se déplacer avec moins de difficultés. Ça ne sera pas comme si le trafic était normal, mais nous ferons comment diminuer d’une heure ou deux heures de retard. Donc, c’est l’objet aussi de cette visite », a-t-il fait savoir tout en rassurant que le béton armé utilisé au niveau de ces carrefours est de très bonne qualité.

Poursuivant, il dira qu’au total, 10 carrefours sont aujourd’hui en construction à Conakry pour un coût global estimé à peu près 250 milliards de francs guinéens. « Vous savez, le béton coûte très cher et l’avantage de ce que nous allons faire, c’est surtout la durabilité. »

Plus loin, il a tenu à préciser que dans un premier temps, « nous étions sur la route du pont 8 novembre jusqu’à Belle-Vue qui doit être élargie en 2×2. Ces travaux ont bien démarré et aujourd’hui, nous sommes tout simplement en train de valider les études d’exécution pour permettre à l’entreprise de commencer à faire la deuxième phase du terrassement. Cet autre tronçon qui a démarré en même temps que l’autre, c’est la transversale parallèle aux deux autres transversales qui vont aller de façon horizontale parallèle à la route le Prince et l’Auto-route pour permettre de prendre en compte le trafic important que nous avons déjà sur les deux routes… »

Interrogés, les différents chefs de mission de contrôle ont affirmé que les travaux se passent dans le strict respect des normes.

A noter que les passerelles de Koloma et Dabondy récemment construits ont été aussi visitées et ouvertes au grand public.

Youssouf Keita

+224 666 48 71 30   

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.